Micro-Crédit Social Croix Rouge: prêts pour personnes en difficulté (surendettement, chômage, RSA, handicapé)

Faire une demande de crédit à la Croix Rouge peut être motivé par différentes situations dites de crise :

  • Exclusion du système,
  • refus de la banque,
  • surendettement,
  • frais de santé impossibles à régler,
  • chômage soudain,
  • arrêt des Assedics,
  • famille au RSA,
  • difficultés pour élever ses enfants…

Les incidents de la vie sont nombreux à émaillé celle des plus démunis, et le micro crédit social de la Croix Rouge est une bouffée d’oxygène pour les exclus du crédit.

Le micro prêt social lutte contre la précarité

 Obtenir un prêt social Croix Rouge, quand on a été rejeté par toutes les banques, c’est avoir l’impression de redevenir une personne comme une autre. Ce n’est pas parce qu’on est sans emploi, au RSA, et peut-être même fiché FICP qu’il n’est pas possible de sortir de l’exclusion d’un système qui pénalise constamment les plus démunis.

Trouver une association qui accorde des prêts aux personnes en difficulté financière est de l’ordre du possible, la Croix Rouge en fait partie. Son micro crédit personnel répare l’injustice dont sont victimes les exclus du système.  Tout le monde devrait pouvoir emprunter une petite somme d’argent, et la rembourser avec un taux d’intérêt qui soit raisonnable.

Tout savoir sur le microcrédit personnel

Cet argent est là pour vous permettre de redémarrer dans votre vie, surtout professionnellement. Car quand votre banquier dit non, où quand un crédit à la consommation vous écrase (surendettement), c’est quand même agréable de pouvoir trouver une main tendue pour vous prêter de l’argent à un taux modéré.

Un micro crédit pour quoi faire ?

Si vous avez un projet (professionnel ou qui peut améliorer votre vie personnelle), alors vous pouvez monter un dossier, à condition d’être dans une situation de précarité. Par contre, si cet argent doit servir à payer des dettes ou à combler votre découvert, ce n’est pas possible.

Un prêt pour qui ?

Les catégories particulièrement visées sont :

  • Les chômeurs
  • Les intérimaires
  • Les interdits bancaires
  • Ceux qui touchent les minimas sociaux.
  • Les travailleurs pauvres.
  • Les personnes avec une toute petite retraite.
  • Les agriculteurs dans le besoin.

Obtenir un prêt c’est :

  • Retrouver confiance en vous
  • Permettre de vous réinsérer plus facilement
  • Réaliser vos projets
  • Redevenir autonome financièrement
  • Pouvoir penser à l’avenir
  • Ne pas vous sentir exclu du système.

Mais rappelez-vous les 5 éléments de ce prêt :

  1. Le montant ne dépasse pas 3000 euros
  2. Il faudra pouvoir le rembourser en 36 mois maximum
  3. Il y aura des intérêts à payer : 3% environ, mais le taux devrait en principe baisser prochainement. Il est souvent réduit par rapport au marché.
  4. Pas de garantie personnelle à apporter : c’est l’état qui s’en charge (bonne nouvelle), VIA SON FONDS DE COHÉSION SOCIALE.
  5. Pas de frais de dossier ni d’assurance à payer.

Une autre association qui peut vous aider : Crésus.

Un autre interlocuteur valable : les CCAS

Monter un dossier : la Croix Rouge est là pour vous aider

Des bénévoles sont là à la Croix Rouge pour voir si votre projet est en adéquation avec le microcrédit personnel. Ils vont vous aider à :

  • Monter votre dossier
  • Établir votre budget prévisionnel
  • Mettre un place un suivi trimestriel si le prêt est accordé.

5 grandes étapes dans le montage du dossier :

L’importance de la banque

Si c’est pertinent, alors ils vont contacter la banque avec qui l’association travaille. Elle a d’ailleurs plusieurs partenaires bancaires, comme la Caisse d’Épargne par exemple. De toutes façons, les banques ne prennent pas de risques puisque l’état apporte sa garantie.

Si ce crédit là n’est pas fait pour vous, ne vous en faites pas : on vous proposera sûrement d’autres solutions, les bénévoles ont plus d’un tour dans leur sac !

Combien faut-il rembourser ?

Lorsque la Croix Rouge s’engage dans un micro crédit, elle le fait surtout pour permettre à une personne nécessiteuse de s’en sortir. Il serait aberrant de demander à une personne au chômage de fournir une caution personnelle, et de la taxer avec un fort taux d’intérêt.

Ainsi, le crédit de la Croix Rouge et des banques partenaires tourne autour de 3 %, ce qui en fait un des plus faibles taux du marché. De plus, pas de frais de dossiers ni de caution personnelle à apporter pour pouvoir bénéficier du crédit.

Le but des micro-crédits sociaux

Une association qui prête de l’argent aux pauvres le fait dans le but de leur permettre de sortir d’une situation difficile, et les prêts Croix Rouge n’échappent pas à cette règle. Un emprunt peur remettre le pied à l’étrier de celui qui l’a contracté :

  • retrouver un emploi en faisant réparer sa voiture,
  • régler des frais d’hospitalisation pour une petite intervention chirurgicale,
  • ou bien encore changer sa machine à laver.

Ce sont souvent des petits riens qui font un grand tout. En réalisant son projet, on peut se projeter dans l’avenir, et accorder sa confiance au futur : le chômage peut prendre fin, on peut retrouver un logement et un salaire. Emprunter à une association qui aide les exclus du crédit va peut-être redonner confiance à celui ou celle qui l’avait perdu.

Où s’adresser pour faire un crédit Croix Rouge

L’association à des délégations dans presque tous les départements français. Pour les plus démunis qui n’habiteraient pas près d’une délégation Croix Rouge qui propose des micro crédits, il faut s’adresser à la Caisse des dépôts et consignations pour trouver les organismes qui peuvent apporter leur aide, pour obtenir un prêt par exemple.

Pour trouver la délégation la plus proche de chez vous

A LIRE AUSSI