Micro-Crédit RSA: Jusqu’à 13000€

Micro-Crédit RSA: Jusqu’à 13000€
4.1 (81.87%) 75 votes

Peut-on emprunter en étant bénéficiaire du RSA, sans emploi et sans autres revenus complémentaires? Si vous êtes dans cette situation, vous avez sans doute l’habitude de voir vos demandes de crédits refusées par les banques. Pour obtenir un prêt en étant au RSA, mieux vaut chercher à emprunter de petites sommes, jusqu’à 13 000 €. Voici les organismes de crédit et associations qui acceptent les personnes au RSA, et comment les obtenir.

1. Cashper : un microcrédit sur mesure jusqu’à 1 000 €

Si vous avez besoin d’un petit virement dans les 24 heures, sachez que Cashper est le spécialiste du crédit rapide. Il suffit de choisir votre montant, de remplir le formulaire et de faire votre demande.

Attention. Il faut justifier de ressources d’au moins 800 € par mois.

Demandez votre virement Cashper ici

Plus vous remboursez vite moins vous payez d’intérêts

La formule est intéressante si vous attendez un virement dans quelques jours. En effet, si vous remboursez ces 1 000 € dans les 2 semaines, le coût du crédit ne sera que de 6,82 €.

Dans cet autre article : lire les avis sur Cashper.

2. Micro crédit voiture de l’État

Une nouvelle aide sociale va bientôt vous permettre d’acheter votre voiture, même avec de petits moyens financiers. En effet, être propriétaire de son véhicule coûte cher : essence, entretien, assurance…

Est-ce une raison pour que cela ne soit réservé qu’aux riches ?

Ce coup de pouce financier va être lancé par le gouvernement, sous la forme d’un financement sur mesure: une location longue durée avec option d’achat associée à un crédit à taux zéro pour les travailleurs « pauvres », bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emplois.

Financement Auto pour tous

Le mouvement des Gilets Jaunes a au moins eu cet impact : faire comprendre au gouvernement que la prime à la conversion pour un véhicule « propre » ne sert à rien, même si elle va entre 2 000 et 4 000 €, si on n’a pas d’argent pour l’acquérir.

Les faibles revenus ne doivent plus être un frein pour rouler dans une voiture neuve qui respecte l’environnement !

Un micro crédit pour permettre aux familles modestes de se déplacer

Renault, qui participe au projet Mobilize a déjà testé la formule sur des véhicules qui polluent moins, et ça fonctionne !

Le véhicule est ainsi financé en 4 ans, avec des mensualités qui commencent à 60 € par mois.

2 modèles sont pour l’instant concernés par l’offre de Renault : la Dacia Sandero et la Renault Kangoo (valeur 8 000 €).

Dans le projet que met en place le gouvernement, tous les constructeurs son concernés.

3. Le micro crédit social en ligne de l’ADIE

Faire une demande de microcrédit en ligne, vous en aviez rêvé, l’ADIE l’a fait ! Pour les chômeurs ou les demandeurs d’emploi au RSA, l’ADIE est le partenaire privilégié pour demander un micro crédit lors d’un établissement en société, ou en auto entrepreneur.

Son aide est financière, mais aussi logistique, puisque on peut obtenir des conseils lors du montage de son projet. La voici dans le détail.

L’aide pour acheter un véhicule : le prêt mobilité

D’un montant de 5 000 €, il doit servir à vous déplacer pour aller travailler ou bien pour vous rendre à des entretiens d’embauches.

Tout ce qui tourne autour de l’emploi est concerné. Il peut par exemple s’agit de :

  • Passer le permis de conduire.
  • Faire une formation.
  • Déménager.
  • Réparer sa voiture.
  • Acheter un 2 roues (moto ou scooter).

Si vous avez besoin d’aide pour votre automobile, vous pouvez aussi consulter notre article sur l’aide financière pour l’achat d’un véhicule au RSA.

Pouvez-vous y prétendre ?

Oui, si les banques refusent de vous prêter de l’argent et qu’un de vos proche se porte caution pour cet emprunt de l’ADIE.

Peu importe votre situation. Même au RSA et demandeur d’emploi, vous pouvez déposer un dossier pour l’obtenir en 2 semaines.

Comment faire pour l’avoir ?

Avant de recevoir ces 5 000 € sur votre compte, prenez rendez-vous.  Le jour de l’entretien, n’oubliez pas d’apporter avec vous vos justificatifs de revenus et vos 3 derniers relevés de comptes bancaires.

Si votre dossier est accepté, vous aurez la réponse en 10 jours.

Les spécificités

Si vous le désirez, vous avez jusqu’à 3 ans pour rembourser ces 5 000 €. Vous pouvez aussi anticiper la totalité du remboursement quand vous le souhaitez, si vos revenus vous le permettent.

Le taux d’intérêt est assez élevé :

7, 53 % + 5 % du montant au titre de la contribution de solidarité.

Il n’y a pas de frais de dossier.

Vous pouvez simuler ce financement directement sur le site de l’association.

Pourquoi on en parle ?

Parce qu’en plus de tout ce qui vient d’être dit, l’ADIE a un partenariat avec Renault pour proposer des voitures moins cher. Même chose avec Allianz pour l’assurance.

Enfin, si vous voulez devenir chauffeur VTC, un accompagnement particulier vous sera réservé pour vous aider à y arriver plus facilement.

L’aide pour monter votre entreprise

Pour créer ou développer son petit business, le financement va cette fois-ci jusqu’à 10 000 €. Les conditions pour en bénéficier sont les mêmes que pour le prêt mobilité, sauf que cette fois-ci, l’argent va servir à créer votre propre emploi.

3 000 € peuvent aussi venir s’y ajouter. Il s’agit du prêt d’honneur, pour compléter votre demande de financement. Donc 13 000 € au total.

Pourquoi on l’adore ?

Parce que l’ADIE « s’en fiche » de savoir que vous n’êtes pas en CDI. Elle va vous accompagner dans toutes vos démarches, sans vous demander de payer pour cela.

Vous avez également accès gratuitement à une formation certifiante de 15 jours pour devenir entrepreneur.

À lire également, notre article complet pour tous savoir sur le micro crédit de l’ADIE.

4. Le micro crédit de la Croix-Rouge

Les associations luttent contre la précarité, et les petits prêts pour les exclus entrent dans leurs attributions.

Nous avons pris ici l’exemple de la Croix-Rouge, mais d’autres associations comme le Secours Populaire fournissent aux plus pauvres le même genre de service.

Comment en bénéficier ?

Le mieux est encore de contacter directement l’association qui accéléra la mise en relation avec un travailleur social, qui évaluera la demande, et la fera évoluer vers un dossier de prêt.

Dans cette attente, nous vous recommandons la lecture utile suivante : tout savoir sur les aides financières de la Croix Rouge

5. Le crédit du CREDAL en Belgique

Il n’y a pas que les français en grande difficulté ou au RSA qui peuvent bénéficier d’un petit crédit et d’un coup de pouce de l’État.

En Belgique aussi il y a des chômeurs et des bénéficiaires du Revenu d’Intégration Sociale (équivalent du RSA), raison pour laquelle cet organisme intervient pour leur permettre d’emprunter même avec des ressources minimes.

Faire un petit prêt en Belgique quand on est sans emploi, c’est aussi compliqué qu’en France mais le CREDAL peut trouver la solution.

Si vous êtes belge avec des faibles ressources uniquement, lisez ce guide spécialement fait pour vous : tout savoir sur le CREDAL

6. Le micro crédit des Restos du Cœur

Aujourd’hui, on n’a plus le droit d’avoir faim, mais on doit avoir le droit de faire un crédit, même en touchant le RSA.

Le microcrédit personnel avait été initié par la loi Borloo. Bien lui en a pris, puisque grâce à des associations comme les Restos du Cœur, on peut aussi être pauvre et quand même faire un prêt.

Les caractéristiques de l’aide

C’est un microcrédit personnel destinés aux exclus du système pour leur permettre de se réinsérer, de trouver du travail, ou simplement pour se sortir d’une mauvaise situation.

Les prêts sont compris entre 300 et 3 000 €. Vous pouvez les rembourser entre 1 et 3 ans (il faut donc en avoir la capacité).

Attention : ce sont quand même les banques qui prêtent ici

Ce sont les Restos du Cœur qui vont sélectionner les dossiers qui vont pouvoir être présentés aux banques, afin d’éviter le maximum de refus.

Car c’est bien les banques qui vont décider ou non d’accorder le prêt, et non pas l’association qui se charge seulement de la partie administrative du dossier, notamment de sa présentation aux partenaires.

Mais comme souvent avec les associations, c’est le suivi humain qui est important, car les plus pauvres sont souvent démunis face aux exigences bancaires.

7. Le microcrédit à Nîmes : la Caisse Sociale de Développement

Voici une association qui apporte son aide dans le sud de la France. Elle agît pour lutter contre l’exclusion bancaire.

Comme toujours, ce sont les éligibles au micro crédit qui sont dans le viseur. Les allocataires du RSA sont en pôle position, mais aussi les étudiants et les retraités.

La Caisse Sociale de Développement va formaliser la demande de crédit avant de la présenter au Crédit Municipal de Nîmes.

Le Crédit Municipal de Nîmes, c’est quoi, c’est qui ?

Cet organisme qui existe depuis 200 ans est un établissement public de crédit et d’aide sociale. En plus de faire des prêts sur gage, elle octroie aussi ces prêts-là

  • Personnel.
  • Relais.
  • A garantie hypothécaire.
  • Rachat de crédit.

Qu’est-ce que le prêt sur gage ?

À la différence des autres, vous n’avez pas ici véritablement une dette puisque vous mettez en gage un de vos objets précieux contre une somme d’argent.

Le montant du prêt peut aller jusqu’à 3 000 € si l’objet le vaut. Après, libre à vous de choisir de rembourser ou de laisser le Crédit Municipal le vendre aux enchères.

Les pièces justificatives

Vous devrez prouver que cet objet et bien le vôtre (facture) et justifier de votre identité et de votre domicile. Pour les gros montants, supérieurs à 7 500 €, apportez aussi votre avis d’imposition.

Pour en savoir plus, prenez connaissance de l’article complet : prêteur sur gage pour particulier.

8. Le Crédit Municipal de Lyon et le crédit social

Le Crédit Municipal lyonnais est très actif dans le monde du microcrédit. Il est devenu ces dernières années un des acteurs majeurs des petits prêts aux plus démunis.

Le Secours Catholique c’est associé au Crédit Municipal de Lyon pour gérer cela. Concrètement, la priorité est donnée aux projets individuels qui permettent de se réinsérer. C’est par exemple :

  • Se former.
  • Se loger.
  • Se soigner.
  • S’équiper.

Les conditions

Comme souvent avec le micro crédit social, il va jusqu’à 3 000 € et peut-être remboursé en 36 mois. Les chômeurs et les accidentés de la vie, et plus généralement les tout petit revenus sont prioritaires dans leurs demandes.

Le mieux reste encore de contacter un conseiller de l’association pour en savoir plus.

Les prêts de la CAF pour une personne au RSA

C’est logique. Les prêts de la caisse d’allocation familiale ciblent d’abord les personnes au RSA, à condition qu’il y ait au moins un enfant dans le foyer, ou une première grossesse qui a été déclarée.

Vous pouvez obtenir un prêt, qu’il soit d’honneur ou qu’il serve à acheter des meubles et des appareils électro ménagers.

La liste des prêts CAF :

Les micro crédits CAF

Certaines caisses ont des dispositifs de ce genre en place, même si l’aide ne s’appelle pas exactement comme cela. Tout va dépendre des départements. Voici quelques exemples.

Le coup de pouce de la CAF de l’Ardèche

Il est de 200 € (remboursement 25 € par mois).  Vous n’avez pas à justifier de son utilisation.

Le prêt d’honneur

Il s’apparente quand même beaucoup à un micro crédit. Selon votre dossier et votre CAF, il peut aller de 1 800 à 3 500 €.

Maintenant que nous avons fait le tour des organismes susceptibles de vous aider, voici quelques informations générales sur le micro-crédit, et surtout sur comment en obtenir un quand on a peu de revenus.

Micro-crédit pour RSA

Ces derniers sont des prêts qui sont souvent destinés aux personnes en difficultés. Ces dernières peuvent assez facilement demander un micro-crédit en ligne (voir la partie sur l’ADIE).

Lire aussi les autres prêts et les aides financières possibles.

Comment avoir un crédit quand on est au RSA ?

Le micro prêt permet d’emprunter une somme le plus souvent comprise entre 300 et 3 000 €, ce qui laisse une certaine marge pour certains achats importants et dont il est difficile de se passer, comme une voiture.

Le rôle de l’État

Obtenir un micro-crédit au RSA, c’est souvent bénéficier d’un excellent taux d’intérêt, puisque celui-ci est réduit, en raison notamment du partenariat de l’État avec les banques chargées de l’octroyer.

L’État, via la Caisse des Dépôts, s’investit en faveur des plus démunis en créant un fonds de garantie qui assure le prêt en cas de non-remboursement, à hauteur de 50 %.

Qui peut obtenir un micro-crédit social au RSA ?

Plusieurs catégories de personnes sont concernées par le micro crédit, qu’il soit social ou personnel.

En particulier, celles à qui on refuse le crédit classique, en raison notamment de l’absence de CDI, d’un travail précaire, ou bien de revenus trop faibles, qui ne permettent pas d’assurer les remboursements comme l’entendent les banques.

Parmi elles, on trouve pêle-mêle les retraités, mais aussi les personnes handicapées, les chômeurs en fin de droit, les demandeurs d’emploi non indemnisés, les étudiants qui ne travaillent pas.

Qu’en est-il du surendettement ?

La seule condition, pour pouvoir prétendre à un petit prêt social de ce type, c’est de ne pas en avoir trop souscrits, et donc d’être en procédure de surendettement.

Une personne surendettée ne peut pas faire de prêt, quel qu’il soit, afin de ne pas aggraver sa situation personnelle. Si vous êtes interdit bancaire, lisez plutôt : crédit pour fiché Banque de France.

Peut-on faire un crédit pour une voiture avec le RSA ?

Nous venons de voir qu’un micro crédit ne pouvait pas dépasser la somme de 3 000 €. Cette somme peut servir à acheter une voiture d’occasion, ou à faire réparer son véhicule, si les dommages ne sont pas trop graves. Maintenant, de là à pouvoir acheter une voiture neuve, un scooter neuf à la rigueur…

Une aide qui va jusqu’à 12 000 €

Un véhicule est vraiment nécessaire pour aller travailler, ou pour se déplacer quand on habite à la campagne. C’est pourquoi, certains micros crédits sociaux peuvent monter jusqu’à 12 000 €, notamment pour acheter une voiture.

Toutefois, un prêt important ne sera pas accordé à quelqu’un qui aura trop de mal à le rembourser. Avoir décroché un nouvel emploi peut permettre de faire un crédit plus important, même si on était au RSA juste avant.

Que peut-on financer d’autre ?

Se faire prêter 1 000 €, ou faire un crédit de 2 000 €, ça peut servir à plein de choses, surtout quand on a que le RSA pour vivre. Quand les factures EDF et GDF, s’accumule, le micro crédit c’est une bouffée d’oxygène.

Même chose quand la machine à laver tombe en passe. S’il faut changer la télé, le prêt sera un peu plus difficile à décrocher, à moins qu’aucuns justificatifs d’utilisation ne soient demandés lors du financement.

Un guide qui peut vous intéresser : le crédit revolving sans justificatif.

Comment obtenir un micro crédit

Sur le papier, cela paraît simple, mais pour décrocher un petit prêt à faible taux d’intérêt, il faut respecter l’ordre établi. Le prêt pour personne en difficulté est régi par quelques règles, qu’il vaut mieux respecter afin de se faire virer l’argent au plus vite.

L’importance d’avoir tous les justificatifs à disposition

Certaines demandes sont très urgentes, c’est pourquoi nous recommandons d’avoir tous ses justificatifs lors du montage du dossier, afin de faire avancer les choses, même s’il s’agit de financer un projet professionnel.

Tout retard peut déséquilibrer un budget, surtout quand on est au RSA.

La banque n’est pas l’interlocuteur à privilégier

Il ne faut pas directement aller voir sa banque si on veut un micro crédit personnel quand on touche les minima sociaux. Le banquier n’est que le relais entre l’état et l’emprunteur.

Ce sont les associations, ou les assistantes sociales, qui démarrent les démarches pour les bénéficiaires du RSA. Le fait d’être accompagné rassure son banquier, car plus il y a de personnes dans la boucle, plus les risques sont partagés.

Les associations vont vous soutenir pendant vos difficultés financières

La demande est ainsi faite dans les meilleures conditions. L’emprunteur liste ses dépenses incompressibles du mois, ainsi que ses revenus, ce qui permet de déterminer son taux d’endettement.

Le dossier va être monté afin que le remboursement mensuel soit possible, en fonction de la somme d’argent empruntée.

Les missions locales, ou les associations qui sont consultées doivent aider, mais aussi prévenir un endettement trop important qui mènerait à coup certain au surendettement. Et là, c’est la fin de toute possibilité de crédit.

Il faudra quand même pouvoir rembourser

Être au RSA ne veut pas dire qu’on ne pourra pas rembourser son emprunt, mais à condition que la somme à payer tous les mois soit raisonnable.

Le but n’étant pas d’enfoncer les emprunteurs, en leur permettant de régler leurs dettes en respectant leur capacité de remboursement.

Comment réagissent les banquiers face aux demandes de micro crédit ?

Chaque banque a sa politique, et chaque réaction est différente. Quelqu’un qui a des revenus modestes va sûrement avoir une certaine méfiance à s’adresser à un banquier.

Les meilleures banques pour vous

Pourtant, certaines banques favorisent l’obtention d’un prêt pour les faibles revenus, c’est notamment le cas de la Caisse d’Épargne, du Crédit Mutuel et du Crédit Municipal qui sont des banques très impliquées dans l’aide sociale aux personnes démunies.

Pour quel taux ?

En moyenne, il faut compter un taux d’intérêt de 4 %. Par rapport aux crédits à la consommation, aux prêts personnels, et aux emprunts revolving classiques, c’est un taux tout à fait correct.

Certaines municipalités s’engagent d’ailleurs aux côtés de l’État et des banques, en prenant en charge une partie des intérêts, comme c’est le cas quand on habite à Paris.

Vous venez de voir les différents organismes qui peuvent fournir des micro-credit sociaux. On espère que vous en trouverez au moins un pour vous aider. Associations, Caisse d’Allocations Familiale, organismes de crédits… En France tout comme en Belgique, il est assez facile de trouver une main tendue quand on est dans le besoin.