Cash contre or : trouver de l’argent quand on ne peut plus emprunter (RSA, fiché FICP, demandeur d’emploi…)

vendre ses bijoux

Que faire quand une banque ne veut pas nous prêter de l’argent ? Avec un profil du type demandeur d’emploi au RSA, ou pire encore, fiché BDF, emprunter s’avère difficile voire impossible. Mais quand l’urgence se fait ressentir et qu’il est nécessaire de trouver de l’argent rapidement, il faut bien trouver des solutions. Parmi elles, vendre de l’or, quand on en possède, ou revendre ses bijoux que ce soit en bijouterie ou dans une boutique de rachat d’or contre du cash.




 

Vendre ses bijoux en or au meilleur prix


Se sortir de ses problèmes financiers peut aussi passer par le fameux cash contre or. Echanger de l’or contre de l’argent est une pratique vieille comme le monde, encore faut-il le faire dans de bonnes conditions pour ne pas se faire rouler. Quand on cherche un crédit sans avoir besoin de demander à sa banque, il existe toutefois d’autres moyens. A lire, nos articles pour s’en sortir :

Pour savoir si ses bijoux sont en or, il faut regarder le poinçon. Bon à savoir : l’or ne réagit pas aux aimants. Si votre pièce est attiré par le champ magnétique, alors ce n’est pas de l’or




 

A qui vendre ses bijoux en or ?


Il est possible au choix de se rendre chez un bijoutier, à sa banque ou chez un prêteur sur gage. Ce dernier prélèvera une grosse commission, et vous offrira sûrement moins que le bijoutier, toujours à privilégier pour ce type de transaction.

Nous déconseillons également de vendre son or à sa banque, en raison des frais élevés et des taxes qui sont appliquées (8%). De plus, on ne peut vendre pour plus de 3000 euros d’or à sa banque en France.

Certaines sociétés vous proposent de leur envoyer vos bijoux par la poste. Si pour les plus sérieuses d’entre elles le système fonctionne bien, pensez à souscrire une assurance lors de l’envoi, et à l’envoyer en recommandé pour pouvoir retrouver sa trace et avoir la preuve de la livraison au cas où. En effet, les arnaques en la matière sont nombreuses, surtout si vous changez d’avis et que vous refusez de vendre. Récupérer son bien peut s’avérer être le parcours du combattant. De plus, il est plus facile de donner un prix bien en dessous de la valeur réelle du bijou quand on n’a pas le client en face de soi, donc méfiance.




 

Or contre cash : trouver une bijouterie qui rachète de l’or contre de l’argent


Le premier réflexe à avoir est d’aller voir plusieurs bijoutiers avec ses bijoux en or, pour les faire estimer, et ainsi obtenir une valeur moyenne. Mieux vaut ne pas s’y rendre avec une idée préconçue, pour ne pas risquer d’être déçu. Les bijoux, à la revente, valent souvent beaucoup moins qu’à l’achat, surtout si l’or est destiné à être fondu. Dans la négociation, vous pouvez aussi jouer sur le volume, si vous choisissez de tout vendre au même endroit.

Attention : certains bijoutiers, même parmi les plus sérieux, demandent à être payé pour évaluer votre petit trésor. En effet, rien ne leur garanti que vous allez faire affaire avec eux une fois le travail terminé, et une bonne expertise peut prendre du temps, donc de l’argent. Si tel est le cas, privilégiez le bijoutier qu’on vous a conseillé, et avec lequel vous risquez fort de faire affaire.

La valeur de ses bijoux en or


vendre son or

Ne sous-estimez pas la valeur sentimentale de vos objets : êtes vous prêts à vous en séparer, et avez vous bien épuisé toutes les possibilités de crédits et d’aides financières ?

Souvent, après l’expertise d’un bijoutier, vous risquez d’être déçu par le prix proposé. La valeur de vos objets va dépendre de leur état : le bijoux va-t-il être revendu tel quel, ou l’or va-t-il être simplement extrait pour être refondu ? Dans ce cas là, vous en tirerez sûrement beaucoup moins qu’espéré. A vous de voir si vous êtes prêt à faire ce sacrifice là. En tout cas, s’adresser à un bijoutier ne vous engage à rien, et une fois la valeur établie, à vous de décider si vous voulez vendre ou non. A vous de savoir poser toutes les bonnes questions avant de vous décider. Si le bijoutier est honnête, il vous proposera un prix d’achat basé sur le cours de l’or au moment où vous vous rendez dans sa boutique. Si la pièce est très belle, et qu’elle l’intéresse pour la revendre en l’état, il pourra même vous proposer un tarif supérieur.

Est-ce le bon moment pour vendre son or ?

Il semble que la conjoncture s’y prête, mais de bon moment pour se séparer d’objets auxquels on tient, il n’y en a pas réellement. Dans le cas qui nous intéresse, la vente de ses bijoux est le fruit d’un besoin, quand il n’est pas possible de faire autrement suite à un refus de crédit.

Il y a toujours un marché, toute l’année pour les pièces d’or et les lingots en très bon état. Pour les bijoux, c’est un peu différent, c’est une question d’offre et de demande. Bien sûr, la qualité de l’objet fera toute la différence, surtout si les bijoux sont signés par de grandes marques de joaillerie.

Si vous n’avez pas de bijoux en or à vendre, sachez qu’il est possible de se faire racheter des choses improbables, du moment qu’elles contiennent le métal précieux, comme les dents en or par exemple !