Prêt personnel entre particulier urgent (crédit PAP): trouver un prêteur d’argent privé rapidement et sans frais sans passer par une banque

Les prêts personnels entre particuliers et les crédits PAP sont une alternative pour trouver de l’argent rapidement sans frais supplémentaires. Mais s’adresser à un prêteur privé implique tout de même le respect de certaines règles.

Les sites de prêts entre particuliers

Des sites qui regroupent les particuliers qui prêtent de l’argent existent. Nous avons retenu les plus importants, afin de pouvoir faire un rapide comparatif des conditions, des sommes qu’il est possible d’emprunter, ainsi que des frais et des documents justificatifs nécessaires avant de s’engager.

1. Younited Crédit (ex Prêt d’union)

Younited Crédit, agréé par l’autorité de contrôle prudentiel, vous permet d’emprunter auprès d’une communauté d’investisseurs. Il est possible de demander un prêt à partir de 1 000 €, jusqu’à 50 000 €, sur une période de remboursement de 6 à 84 mois.

▶ Simuler votre crédit


Les avantages

  • Réponse rapide (24h) : la demande se fait en ligne, le téléchargement des justificatifs et la signature du contrat aussi.
  • Possibilité de reporter la première mensualité de remboursement.
  • Gains pour le prêteur.
  • Les transactions sont sécurisées.

Regardez cette vidéo d’explication mise en ligne par Younited Credit :


Les projets éligibles

Vous pouvez solliciter Younited Credit pour un besoin de : trésorerie, véhicule neuf ou d’occasion, rachat de crédits, travaux, électroménager, financement d’entreprise, matériel informatique et mobilier.

Vous pouvez aussi faire une demande de prêt pour financer un mariage, une naissance, des vacances, un voyage, un déménagement, un crédit immobilier.

▶ Voir l'offre


2. Spear

Spear est un site de prêts entre particuliers plutôt axé sur le financement solidaire, et les investissements dans des projets qui mettent en valeur l’humain.



Combien emprunter ?

Il n’y a pas véritablement de limites fixées, à partir du moment où il y a des internautes qui veulent bien adhérer au projet et investissent. Il n’est pas rare de voir des demandes allant jusqu’à 100 000 € et plus.

À quel taux ?

Le taux d’emprunt n’est pas précisé sur le site de Spear.

Les avantages de Spear

  • Attention, pas de garanties sur les prêts accordés, si ce n’est celles des banques partenaires.
  • Les associations peuvent aussi demander des prêts particuliers.
  • Financement éthique.
  • Un rendement annuel des parts fixé chaque année en assemblée générale.
  • Des déductions d’impôts possibles : 18 % sur l’IR et 50 % sur l’ISF.
  • Partenariats avec de grandes banques comme la Société Générale.
  • Possibilité de réduire son impôt sur la fortune un investissement dans un projet financé via la plateforme de prêts entre particuliers.
Bon à savoir sur les sites de prêts entre particuliers : les personnes non solvables rencontreront les mêmes difficultés que lors d’une recherche de crédit dans une banque. Les capacités de remboursement sont vérifiées avant toute acceptation de dossier.


Le crédit PAP : explication du concept

Celui qui recherche un emprunt entre particuliers devra pencher pour un prêt personnel entre particuliers sérieux.

Un crédit entre particuliers en France peut se transformer en un prêt personnel rapide et sans frais de dossier, reste à trouver la bonne plateforme de mise en relation. En effet, la solution pour un crédit pas cher est à chercher du côté du crédit PAP.


Pourquoi se prêter de l’argent entre particuliers ?

Crise oblige, la finance est bouleversée : les banques sont frileuses, et les emprunteurs n’ont plus forcément confiance dans un système où ils ne retrouvent plus leurs valeurs.

Rappel : le prêt PAP nous vient des Etats-Unis, premier pays touché par le problème des subprimes. Le concept est séducteur : on peut emprunter une petite somme d’argent (souvent en dessous ou équivalente à environ 10 000 €), et tout le monde y trouve son compte.

Le prêteur à l’impression de maîtriser son argent, puisqu’il va décider du projet auquel l’allouer, et l’emprunteur va pouvoir compter sur une autre source de financement, pour des besoins ponctuels ou urgent.


Les avantages d’un crédit qui ne passe pas par une banque

Si les prêts PAP retournent à l’origine, avec les prêts familiaux ou ceux des voisins (ancêtres de la tontine), il s’y ajoute des avantages qu’il faudra prendre en compte à l’heure de mettre sur la balance sa banque et une plateforme de particuliers :

Des frais réduits

Les structures sont moins importantes que les grosses banques classiques, en terme de frais de gestion, et forcément, cela est répercuté sur les frais de dossiers.

Un taux de prêt moins élevé

Le développement des réseaux sur Internet à encore allégé les frais de structure. Il n’est pas rare de trouver chez les particuliers des taux d’emprunts plus bas que ceux des principales banques.

Un bon placement pour un particulier

Un taux de rendement de 3 % brut, difficile de faire mieux, c’est pourtant ce qu’un particulier est en droit d’attendre lorsqu’il investi dans ce type de placement. C’est moins risqué que la bourse, et on a l’impression de maîtriser un peu plus le rendement de son épargne.



Chercher un crédit particulier en urgence

Les raisons d’un besoin urgent d’argent sont nombreuses, on pourrait en lister des pages entières, surtout avec l’épargne des français qui diminue.

On ne compte plus ceux qui cherchent un crédit d’urgence pour personnes avec de gros problèmes financiers, ou celles qui cherchent à obtenir de l’argent en urgence directement sur leur compte bancaire. Un crédit PAP peut se substituer à un emprunt bancaire.


Pourquoi peut-on avoir besoin d’un prêt PAP ?

Les banques peuvent refuser de prêter de l’argent, surtout lorsque le client ne présente pas toutes les garanties de solvabilité. Certaines situations personnelles sont considérées comme handicapantes par le banquier, qui y voit un risque de ne pas se faire rembourser.

Vous pouvez par exemple vous tourner vers le prêt entre particuliers pour les besoins suivants :

Acheter une voiture pour travailler

L’achat d’un véhicule répond le plus souvent à un besoin d’argent rapide, parce que l’ancienne voiture est tombée en panne, ou qu’il faut absolument être motorisé pour aller travailler.

Il est possible de se heurter au refus de son banquier, qui ne comprend pas toujours le caractère d’urgence de la situation.

Payer son loyer

Mais aussi régler ses factures d’eau, de gaz et d’électricité (besoin urgent d’argent pour payer son loyer ou rembourser ses dettes)

Apporter le capital de son entreprise

Lancer sa propre activité et créer son emploi, dans le cadre d’une auto-entreprise par exemple, c’est bien, mais encore faut-il de l’argent pour le faire.

Les banques hésitent à prêter au démarrage d’une activité, et les refus de crédit sont légions pour les jeunes entrepreneurs qui n’ont pas de garanties suffisantes à fournir à leur banque.

Eviter le surendettement

Comment faire un prêt rapidement et facilement quand on est au chômage ? Et pourquoi ne pas passer par un crédit collaboratif PAP, afin de racheter ses crédits et ainsi alléger ses mensualités ?


Les situations handicapantes pour emprunter aux banques

Emprunter de l’argent sans passer par une banque peut permettre de mettre fin à ses problèmes financiers, à condition de rééquilibrer son budget et de maîtriser ses dépenses.

Mais emprunter sans les banques ne veut pas dire des taux d’intérêts faibles, ou un laxiste dans le montage du dossier. Il ne faut pas confondre les prêts PAP avec les aides financières.

Trouver un particulier qui prête de l’argent à d’autres particuliers sur Internet sans frais lorsqu’on est marginalisé, quelle qu’en soit la raison, reste difficile.

Interdit bancaire Banque de France et FICP

Peut-on se faire prêter de l’argent par un particulier quand on est FICP (interdit bancaire Banque de France) ?

Un prêt personnel entre particuliers pour FICP est rare, à moins de passer par la famille ou les amis. En effet, un organisme de prêt PAP sérieux va vérifier la solvabilité du client, mais aussi son inscription sur les fichiers d’interdictions édités par la Banque de France. Même chose pour celui qui cherche un prêt rapide par Internet pour interdit bancaire.

Au RSA, au chômage, et sans revenus

Où trouver une grosse somme d’argent rapidement ?  Être au RSA ou au chômage reste un frein au crédit, à moins de posséder des garanties financières suffisantes pour rassurer le prêteur.

Un particulier, de la même façon que peut le faire un propriétaire lors de la location de son bien immobilier va demander les fiches de salaires, et plus celles-ci seront importantes, plus il sera enclin à prêter de l’argent.

Toutefois, certains prêteurs particuliers sont animés par d’autres motivations que celle du profit, et peuvent ainsi vouloir aider leur prochain. Même chose pour les situations d’handicap ou d’invalidité.

Surendettement et prêt personnel

Là, on touche à un sujet équivalent à celui du FICP. Le surendettement ne pousse pas un particulier au prêt, il ne faut pas confondre emprunt et aide sociale. L’idée c’est de sortir du surendettement, et cela ne passera pas par la souscription de nouveaux prêts.

Création d’entreprise sans apport 

Créer son entreprise sans avoir de capital à apporter est un frein à l’entrepreneuriat, sans parler des créateurs d’entreprise qui sont interdits de crédit. Toutefois, il faut bien trouver de l’argent pour démarrer.  Le mieux, dans ce cas-là, reste la caution de parents pour pouvoir garantir le prêt.


Reconnaissance de dettes : comment ça marche ?

La reconnaissance de dettes entre particuliers est soumise à des règles strictes, et est encadrée par la loi. S’il est possible de prêter de l’argent à un proche, par exemple, il n’est pas permis de le faire n’importe comment.

Les règles qui s’appliquent au contrat de prêt

  • Le taux de rémunération est fixé librement entre les deux parties (en respectant les limites légales du taux d’usure en vigueur au moment de l’accord).
  • Il est obligatoire de rédiger un acte de prêt, quand le montant dépasse la somme de 760 €, en particulier vis-à-vis de l’administration fiscale.
  • Le contrat de prêt doit être déclaré aux impôts. Même chose pour les intérêts perçus, ils doivent figurer sur la déclaration d’imposition.
  • La rédaction de l’acte de prêt est libre, pas besoin de passer par un avocat (bien faire attention à écrire toutes les mentions de façon manuscrite pour que l’acte soit valable).

À lire aussi pour les futurs créateurs d’entreprises :

Aides de l’ADIE en ligne

Crédit sans justificatifs

Crédits CAF


Les risques d’un crédit entre particuliers

Petite mise en garde sur les arnaques possibles : comme tout bon système, il y a des abus. La première chose à faire, pour éviter de tomber dans le panneau, est de vérifier que le site Internet soit agréé par la Banque de France. Encore mieux : le partenariat avec une banque, qui rassure en cas de difficultés.

Il faut s’adresser à un site spécialisé, et ne pas répondre aux annonces de particuliers qui s’improvisent directement banquier, surtout lorsque le TAEG approche des 20 %, comme on a pu le voir sur certaines annonces ! Devenir prêteur privé ne s’improvise pas.

Nos conseils pour trouver un prêteur d’argent sérieux sur Internet :

  • Éviter les prêteurs sur gages. Le taux d’usure est important, et la démarche n’est pas très éthique.
  • Ne s’adresser qu’à des organismes certifiés (un bon début, les sites cités précédemment).
  • Se méfier des personnes qui prêtent de l’argent aux particuliers en ligne à taux zéro.
  • Être vigilant sur un prêt entre particulier à taux très bas.
  • Ne pas croire les particuliers qui offrent des prêts d’argent rapides sans justificatif de ressources.
  • Bien vérifier lorsqu’il s’agit d’emprunter facilement sur Internet sans payer de frais.
  • Faire attention aux sites d’annonces de prêteurs d’argent privés en France, Belgique et Suisse.
  • Rester sur ses gardes avec les organismes qui mettent des particuliers en relation pour prêter ou emprunter de l’argent gratuitement (sans frais de dossier).
  • Savoir que les organismes de crédit sur Internet qui prêtent aux particuliers sans justificatifs n’existent pas.

Pour conclure :

Dans le meilleur des mondes, pouvoir se passer d’une banque pour un besoin d’argent urgent serait l’idéal : moins de contraintes administratives, et l’impression de ne pas cautionner le système.