Micro Assurance ADIE 2020: Auto & Professionelle

Micro Assurance ADIE 2020: Auto & Professionelle
4.5 (90%) 10 votes

S’assurer ça coûte cher. Heureusement les micro assurances existent. Ce sont des formules qui permettent d’assurer sa voiture ou son activité professionnelle à moindre coût. Les offres que je vais développer ci-dessous s’adaptent à vos revenus et à votre situation.

L’ADIE c’est qui, c’est quoi ?

Pour ceux qui ne la connaissent pas bien, l’ADIE est l’association pour le droit à l’initiative économique. Elle va vous aider à créer votre entreprise ou à retrouver du travail, grâce au micro crédit.

Si vous cherchez à emprunter une petite somme, vous pouvez en apprendre plus sur les modalités en lisant cet article qui liste les prêts d’honneurs.

Mais l’ADIE, ce sont aussi des assurances largement moins chères. Voici lesquelles.

1. La micro assurance automobile de l’ADIE

Elle se décompose en 4 formules, chacune avec un tarif différent. Si vous avez peu de moyens, vous pouvez démarrer avec l’assurance mini.

Vous ou votre conjoint devez être client de l’ADIE pour en bénéficier. Vous ne devez pas avoir un malus de plus de 1.25 et un véhicule dont la valeur dépasse 15 000 €.

Les exemples de prix que je vais vous donner ici sont pour une 4 CV, un conducteur de 30 ans qui a le permis depuis plus de 2 ans et un bonus de 0,55.

La formule mini à 214 € par an

Pour ce prix, vous avez le droit à :

  • L’assurance au tiers.
  • La responsabilité civile.
  • Une assistance pour les pannes et les accidents.

La formule au tiers + à 328 € par an

En plus de ce qui est compris dans la formule mini, vous êtes assuré pour :

  • Les catastrophes naturelles.
  • Le vol.
  • L’incendie.
  • Le bris de glace.

La formule confort à 393 € par an

En plus de ce qui est compris dans la formule au tiers, vous êtes assuré pour :

  • Le vandalisme.
  • Les collisions que vous pourriez avoir avec un autre véhicule, un piéton ou un animal.

La formule tous risques à 446 €

En plus de ce qui est compris dans la formule confort, vous êtes assuré pour :

  • Tous les accidents.

2. Les aides de l’ADIE pour micro-entrepreneur

Voici une association qui ne mâche pas ses efforts pour permettre aux demandeurs d’emplois de créer leur entreprise.

En plus des microcrédits et des aides à la création, l’ADIE est partenaire des assurances d’Axa, d’Allianz et de Carene Assurances.

En tant que futur chef d’entreprise, vous pourrez vous assurer à moindre coût avec un tarif convenable pouvant s’adapter au démarrage de votre activité.

Les conditions pour en bénéficier

Comme pour l’assurance auto, vous devez être client de l’ADIE. Attention : il ne faut pas que vous veniez de vous faire radier par une autre compagnie d’assurance.

Les conditions de paiement

Bonne nouvelle pour les petits budgets : vous pouvez payer en plusieurs fois.

En plus des sommes que je vais détailler ci-dessous, vous aurez une contribution de solidarité de 11 % du montant de votre assurance à régler.

Quels sont les contrats de micro assurances proposés ?

On peut être tenté de s’assurer au minimum, et de ne souscrire qu’à la responsabilité civile qui permet de couvrir les dommages résultant de son activité professionnelle.

4 formules évolutives. Les prix annoncés sont pour la première année d’activité.

L’assurance à 80 € par an

Elle vous assure la responsabilité civile professionnelle si vous faites les marchés et les foires.

L’assurance à 120 € par an

Elle concerne elle aussi la responsabilité civile professionnelle, mais pour les commerçants (ceux qui exercent dans un local).

Les dommages éventuels causés à l’intérieur de ce local seront couverts.

L’assurance à 200 € par an

Pour le petit entrepreneur qui travaille à la maison, il est possible d’y ajouter les risques liés au vol ainsi qu’une assurance en cas de maladie, pour compenser le CA non réalisé pendant un arrêt de travail.

En cas d’arrêt de travail de plus de 15 jours, vous avez le droit à 30 € par jour dans la limite de 2 700 € par an. Cette protection financière vous garantie contre la perte d’exploitation résultant de vos problèmes de santé.

Vos biens professionnels sont couverts à votre domicile mais également dans votre véhicule.

L’assurance à 310 € par an

Travailler dans un local est plus contraignant, à partir du moment où vous recevez du public. Il faut commencer par assurer le local (qu’il s’agisse ou non d’une boutique) contre le vol, mais aussi contre les incendies et les dégâts des eaux.

Ensuite, s’il arrive quelque chose à un client à l’intérieur de la boutique, il faut que l’assurance couvre tout ce qui puisse en résulter. Ce forfait à 310 € couvre tous les risques.

Comment obtenir une micro-assurance ?

Il suffit de contacter son conseiller ADIE, avec qui vous avez déjà tissé une relation en cas de demande d’un microcrédit.

Mais l’ADIE n’est pas le seul organisme à procurer de la micro assurance à ceux qui en ont le plus besoin. La fondation Grameen le fait aussi pour les agriculteurs.

La micro-assurance agricole : Grameen Crédit Agricole

La fondation Grameen a tissé un partenariat avec la banque Crédit Agricole, pour permettre aux familles à faible revenu avec une activité agricole de bénéficier de la micro-assurance.

Rappelons que la Grameen Bank est à l’origine du micro-crédit, et de sa distribution aux paysans ayant besoin d’un petit prêt pour ne pas emprunter à des taux d’usures, auxquels ils étaient habitués dans le passé.

Qu’est-ce que la micro assurance version fondation Grameen-Crédit Agricole ?

C’est une protection pour l’emprunteur, ou qu’il se trouve dans le monde, à partir du moment où il a fait un microcrédit via la fondation.

Cette assurance va permettre de rassurer le banquier, et ainsi d’emprunter un peu plus si besoin, puisque les risques sont couverts (pour le remboursement du prêt et pour l’outil de travail).

Les risques qui sont couverts

Les paysans peuvent assurer sur leurs récoltes, nécessaire en cas de risques naturels auxquelles sont fréquemment soumises de nombreuses régions dans le monde.

En cas de perte de récolte, une indemnisation est prévue par l’assurance. La micro-assurance agricole, ça fonctionne, et il fallait y penser.

Avoir une assurance qui permet de se prémunir contre les risques, c’est la possibilité pour le petit entrepreneur de ne pas voir son activité remise en cause en cas de sinistre.

Tout comme la micro assurance existe, le micro crédit existe aussi. Si vous avez besoin d’en apprendre un peu plus sur ce sujet, lisez ces articles-là

  1. Le micro-crédit en Suisse.
  2. Emprunter quand on n’a pas d’apport
  3. Autoentrepreneur en France