Auto entrepreneur interdit bancaire et chômeur : crédit, aides et compte bancaire pro

auto entrepreneur

On ne compte plus les forums où viennent s’épancher les auto entrepreneur qui sont interdit bancaire ou chômeurs. Créer une entreprise, c’est avoir besoin d’un crédit, de l’ouverture d’un compte en banque, et d’aides pour financer au moins le démarrage de l’activité. Bien souvent, être sans emploi implique peu ou pas de capital de départ. Il faut donc trouver des solution pour palier à ces difficultés supplémentaires, et elles existent.




Crédit pour auto entrepreneur interdit bancaire : comment obtenir le PCE (prêt à la création d’entreprise) ?


Parmi les aides financières pour monter sa boîte sans apport, on trouve le prêt à la création d’entreprise. C’est un prêt qui à l’avantage de ne nécessiter aucun apport et surtout pas de caution personnelle. Les biens propres de l’entrepreneur sont ainsi sécurisés en cas de défaillance de l’entreprise.

Qu’est-ce que le PCE ?

Le PCE est un prêt pour toutes les entreprises en phase de création. La condition est de n’avoir pas encore eu de crédit de sa banque pour son démarrage. Si on compare les aides financières pour les auto-entrepreneurs, le PCE va être celle qui permet d’enclencher la machine : trésorerie, investissement… Toutes les créations d’entreprise (ou les reprises) peuvent en bénéficier, à condition de ne pas être en redressement judiciaire ou en liquidation, les risques devenant un peu trop importants.

  • Règle spéciale PCE
    Règle spéciale PCE

La demande du PCE se fait auprès de sa banque, et le montage du dossier avec l’aide d’oseo.

Le montant du prêt varie entre 2000 et 7000 euros, avec un taux d’intérêt similaire à celui du prêt qui sera accordé par la banque. Cerise sur le gâteau, le chef d’entreprise ne commencera à rembourser qu’à partir du 6ém mois, ce qui laisse le temps à la société de démarrer.




 

Peut-on obtenir un PCE en étant interdit bancaire ?


Comment obtenir un crédit pour auto entrepreneur quand on est interdit bancaire ? Car le problème du PCE, c’est qu’il n’est accordé qu’avec un prêt bancaire classique équivalent à 2 fois le montant du PCE. Un auto entrepreneur fiché Banque de France va donc être confronté à son interdiction FCC ou FICP. Et même si le contrat de prêt bénéficie de la garantie OSEO, la banque peut se montrer réticente. En effet, même si le compte société est à différencier du compte personnel, la banque va se renseigner sur le gérant, et un auto entrepreneur interdit bancaire va poser problème. En cas de SARL, mieux vaut confier la gérance à quelqu’un qui n’a pas de problèmes personnels avec sa banque, un crédit pro pour interdit bancaire restant aléatoire.




 

Les aides financières pour auto entrepreneur


Quelles sont les aides pour les chômeurs qui veulent créer une entreprise sans apport ? Les demandeurs d’emplois bénéficient de tout un ensemble de coup de pouces, en particulier l’exonération de charges sociales. Une aide pour créer son entreprise quand on est sans emploi est facile à trouver et à mettre en place, mais sera-t-elle suffisante ?

Peut-on obtenir l’ACCRE en étant interdit bancaire ?

Le chômage n’est pas une période facile à passer, surtout quand on arrive en fin de droits. Toutefois, elle peut se révéler intéressante au moment de vouloir créer son propre emploi. Si un financement pour auto entrepreneur interdit bancaire est compliqué, l’exonération d’une grosse partie des charges l’est beaucoup moins.

L’ACCRE a été mis en place pour permettre à ceux qui se lancent dans l’entreprenariat de ne pas se retrouver étouffer dès le démarrage par les charges sociales, qui peuvent représenter rapidement une bonne part du chiffre d’affaire. Ainsi, les bénéficiaires de l’ACCRE ne commenceront à payer la totalité de leurs charges que trois ans après le démarrage de l’activité, période nécessaire pour lancer correctement son projet pro. Tout demandeur d’emploi peut en faire la demande auprès de la DDTE ou de la Chambre de commerce de son département.

  • Règle spéciale ACCRE
    Règle spéciale ACCRE

Il faudra déposer un dossier avant la création de l’entreprise, reprenant le projet ainsi

que le plan de financement prévisionnel.

Si l’ACCRE ne peut pas être considérée comme un crédit autoentrepreneur pour interdit bancaire, l’économie réalisée sera un apport d’argent supplémentaire pendant sa première triennale d’activité, permettant ainsi de pouvoir financer au mieux son BFR, le besoin en fonds de roulement. On peut parfaitement obtenir l’ACCRE en étant fiché Banque de France, l’exonération de charges n’ayant pas de rapports avec son interdiction bancaire.

Un auto entrepreneur peut il bénéficier du dispositif NACRE

Le dispositif NACRE est une des plus anciennes aides pour demandeurs d’emplois auto entrepreneurs. L’aide NACRE se compose de deux volets, et est destinée aux demandeurs d’emplois qui créés leur entreprise. Un accompagnement technique du créateur est ainsi mis en place, pour lui permettre de démarrer dans les meilleures conditions, en s’entourant de conseils avisés : comptable, avocat… Aide nécessaire pour la rédaction des statuts ou le dépôts des brevets et autres noms commerciaux après de l’INPI par exemple.

Ensuite, c’est un prêt à taux zéro, le fameux PTZ, ou PTZ+, qui va venir compléter le dispositif NACRE. L’aide financière peut se monter à 10 000 euros, somme importante et toujours bienvenue au moment de réunir les capitaux nécessaires à son démarrage. Pour l’obtenir, il faudra monter un solide dossier, et se montrer particulièrement exigeant sur son plan de financement ainsi que sur son plan de trésorerie, pour les 3 premières années. L’auto entrepreneur peut parfaitement bénéficier du dispositif NACRE, encore faut-il qu’il soit demandeur d’emploi avant de déposer sa demande d’aide.

l’Adie et le micro crédit pour chômeurs

Il existe un crédit pour les chômeurs qui veulent créer une entreprise. Un microcrédit pour les exclus du système bancaire est proposé par l’ADIE, une association d’aide au développement économique.

Faire un micro crédit quand on est au chômage peut-être le rouage qui va permettre de lancer sa petite entreprise. En effet, un auto entrepreneur n’a parfois besoin que d’un petit prêt pour démarrer et ainsi se sortir de la longue liste des chômeurs. On ne sait pas toujours vers qui se tourner dans ces cas là. Si l’aide de l’ADIE ne peut pas être considéré comme un prêt pour chômeur et interdit bancaire facile, rapide et pas cher, elle reste un microcrédit personnel pour chômeurs attractif.

Ce ne sont pas les ressources qui vont entrer en compte avec l’ADIE, mais l’association va s’entacher à faire éclore des projets pro viables économiquement, pour permettre à la personne aidée avec son prêt de passer d’une situation précaire à un emploi stable et durable. Le micro crédit n’est donc pas un crédit pour chômeur et interdit bancaire, mais un prêt à faible taux pour celui qui veut s’en sortir, et se donne les moyens de le faire

L’ADIE ne va pas intervenir que financièrement dans le projet de création du demandeur d’emploi, elle va aussi accompagner le créateur jusqu’à « la première pierre » et dans le démarrage de son activité, pour l’aider à passer toutes les étapes qui mènent à une situation stable et rentable.

Compte bancaire pour auto entrepreneur interdit bancaire


A la question de savoir comment créer une auto entreprise si je suis interdit bancaire, la solution passera forcément par l’ouverture d’un compte dans une banque, qui soit différent de son compte personnel. Ouvrir un compte bancaire professionnel quand on est interdit bancaire peut paraître compliqué, mais rien dans la loi n’indique qu’une banque puisse vous refuser l’ouverture d’un compte dans son agence. En effet, avoir un compte est un droit, même lorsqu’il s’agit d’un compte professionnel pour interdit bancaire

Que faire si aucune banque ne veut m’ouvrir un compte ?

La première démarche consiste à ne pas se décourager, et à consulter toutes les banques de sa ville ou de son quartier, afin d’éviter des démarches administratives plus lourdes. Si toutes les banques refusent, pour des raisons diverses et variées, elles doivent obligatoirement fournir une attestation de refus d’ouverture de compte, même si elles rechignent à le faire. Muni de cette attestation, il ne reste plus qu’à vous rendre à la Banque De France, qui vous octroiera arbitrairement une banque dans laquelle aller ouvrir votre compte bancaire d’auto entrepreneur, même en cas d’interdiction bancaire personnelle.

Dossier de surendettement et auto entrepreneur


 Le surendettement et l’auto entreprenariat sont-ils compatibles ? On peut en effet se poser la question, et même s’en poser plusieurs. Le surendettement signifie t’il la fin de l’entreprise ?

Si j’ai déposé un dossier de surendettement, et que je veux malgré tout créer mon emploi, et m’en sortir économiquement, est-ce possible ? A contrario, si je suis déjà en autoentreprise, et que je veux entrer dans une procédure de surendettement, puis-je le faire ?

Rien n’indique dans les textes qu’une personne qui a déposé un dossier de surendettement auprès de la commission compétente ne puisse pas créer son emploi et ouvrir son auto entreprise. Toutefois, il faut que le créateur veille à continuer ses remboursements, fixés par le plan de redressement. De la même façon, être en surendettement ne dispense pas le créateur de ses obligations sociales et fiscales du point de vue de son entreprise.

  • A LIRE
    A LIRE

Si l’entreprise est en difficulté, c’est devant le tribunal qu’il faudra défendre une procédure de redressement judiciaire, pour éviter la liquidation. La commission de surendettement ne traitant que les dossiers des particuliers.