Gager sa voiture contre de l’argent: le guide du prêt sur gage automobile en France et en Europe (Belgique, Suisse, Allemagne)

Gager un véhicule est quelque chose de courant en France, mais aussi dans d’autres pays européens, comme la Belgique, la Suisse ou l’Allemagne, ou il est assez facile de trouver un prêteur sur gage automobile. C’est une façon différente d’obtenir un prêt sans justificatifs de revenus. Je vais notamment vous dire dans quels pays il est possible de gager votre véhicule.

Le prêt sur gage automobile : c’est quoi ?

C’est un crédit temporaire qui vous permet de récupérer de l’argent comptant en 24 heures, sans avoir à justifier de votre salaire ou de remettre un extrait de casier judiciaire.

En échange du crédit, doit mettre en gage son véhicule. Vous pouvez venir le récupérer dans le délai convenu en remboursant le capital prêté + les intérêts, soit choisir de le vendre aux enchères. Si la somme récoltée dépasse le montant de l’emprunt, la personne récupère « le surplus ».


Pourquoi la solution est-elle avantageuse ?

➡ D’abord parce qu’il n’y a pas de risque de surendettement. Le prêteur sur gage n’engagera pas de poursuites si vous ne remboursez pas. Il vendra votre véhicule aux enchères.

➡ C’est donc une façon simple et rapide de faire un prêt, sans attendre une réponse qui peut prendre des semaines pour un prêt bancaire « classique ».

➡ Les sociétés qui font du prêt sur gage de véhicules font en principe des virements immédiats, avec discrétion.

➡ Pour les acheteurs, les ventes aux enchères sont un bon plan pour acheter leur voiture moins chère à l’étranger.

Voici les différences entre 4 pays européens pour gager (ou non) votre voiture :


France

Pourquoi gager sa voiture est-elle une opération qui vaut la peine d’être tentée ? Parce que vous allez pouvoir emprunter sans passer par une banque. Cela peut vous permettre d’éviter de déranger votre banquier, surtout s’il n’est pas bien disposé à votre égard, ça serait du temps perdu.

La formule est tentante, à condition d’avoir rapidement les moyens de récupérer le véhicule.


Les prêteurs sur gage français

Trouver un prêteur sur gage en France est difficile. Le Crédit Municipal, qui est le plus célèbre d’entre eux, ne fait pas dans les véhicules.

Les précautions

➡ La transaction mérite de prendre ses précautions. Ainsi, n’acceptez jamais l’offre d’un particulier, même si les intérêts valent le coup.

➡ L’échange doit se faire immédiatement : l’argent contre les clés.

Comment récupérer sa voiture ?

Pour récupérer son bien, il faudra rendre le capital et les intérêts dans le temps imparti, indiqué sur le contrat. Si vous tardez, vous risquez fort de voir votre véhicule partir aux enchères, et là ça sera une autre histoire pour la récupérer (les conditions financières risquent d’être beaucoup moins bonnes).


Suisse

La pratique est plus courante chez nos voisins helvètes, surtout quand on approche des vacances ou des périodes de fête. Certains en ont pris l’habitude de gager leur véhicule pour récupérer de la trésorerie, quand ils savent attendre de grosses rentrées d’argent dans quelques mois.


Combien est-il possible d’emprunter en Suisse ?

Les prêts peuvent être importants, plus de 60 000 €, à condition d’avoir une voiture chère à gager, du type Porsche, BMW ou Mercedes. Pour des raisons légales, les sociétés de prêteurs sont toutes sous le droit allemand.

Comptez recevoir en liquide à peu près 60 % de la valeur de la voiture au jour du dépôt (côte argus).

Le profil des emprunteurs

Contrairement à une croyance populaire ce ne sont pas les gens dans le besoin qui font cela en Suisse, mais plutôt ceux qui ont un besoin urgent de trésorerie, pour investir en bourse par exemple et ne pas manquer une bonne affaire financière par manque de liquidités.

Combien coûte le prêt sur gage ?

Au niveau des coûts, il faudra compter des intérêts mensuels assez élevés ainsi que des frais de parking. Dans tous les cas, nous vous recommandons de ne pas dépasser le taux d’endettement de 33 %.


Allemagne

C’est le pays vedette en la matière, celui où cette pratique est vraiment entrée dans les mœurs, là où les français font surtout dans les bijoux.

Il suffit donc de passer la frontière pour voir à quel point ce marché est développé en Allemagne, où on peut trouver des prêteurs sur gage dans toutes les grandes villes, et ce depuis longtemps.

Se rendre « au clou », c’est aller déposer sa voiture à l’entrepôt, après s’être mis d’accord sur les conditions par téléphone ou par e-mail. On obtient ainsi un prêt trimestriel qu’il est possible de renouveler une fois.

Mon conseil

Prévoyez le billet de train pour rentrer chez vous… Rappelons à toute bonne fin que les frais sont élevés et que cette solution n’est à conseiller que pour du très court terme, car les intérêts grimpent vite !


Belgique

L’équivalent du Mont-de-Piété existe aussi en Belgique, et cela depuis plusieurs générations déjà. Toutefois, le pays n’autorise pas les sociétés de prêt sur gage à exercer, il faut donc se rendre auprès de l’institution officielle pour changer ses bijoux ou ses œuvres d’art contre de l’argent.

La même opération avec un véhicule n’est pas possible pour l’instant en Belgique. Elle ne propose pas de prêt sur gage pour voiture à l’heure actuelle.

Besoin de faire un crédit ? Lisez aussi ces articles :

Le prêt voiture CAF

Le CREDAL en Belgique

L’ADIE en France

 


Pour conclure :

Chacun, à un moment ou à un autre de sa vie peut avoir besoin d’argent. Quand on n’a pas d’économies, on peut faire un prêt. Reste que tout le monde n’a pas les moyens d’avoir une réponse favorable de sa banque. À ceux-là, mais aussi à ceux qui veulent passer par un autre biais, sachez qu’il est possible d’échanger sa voiture contre de l’argent grâce au prêt sur gage.