Rachat de crédit en Belgique : ces organismes peuvent vous éviter le surendettement et le fichage à la Banque Nationale belge !

rachat de crédit Belgique

Etre fiché BNB ou être en contentieux, c’est toujours une somme de problèmes à régler. Le mieux est encore d’éviter d’être interdit bancaire, car difficile de prévoir comment se sortir des conséquences d’un fichage à la Banque Nationale de Belgique. L’heure n’est donc plus au prêt personnel ou au crédit à la consommation dans une banque belge, mais plutôt aux solutions au surendettement (pour éviter d’y arriver). Parmi elles, le rachat de prêt est une alternative crédible.




 

Les organismes de rachat de crédit en Belgique pour les personnes fichées Banque Nationale de Belgique (entre autres)


Faire un prêt en étant fiché BNB, c’est compliqué, les banques étant vigilantes, et c’est normal. Le surendettement en Belgique est un véritable problème, contre lequel il faut lutter, et cela passe par un crédit restreint pour un fiché bancaire à la Banque Nationale Belge. Pour celui qui veut éviter d’en arriver là, il est possible de passer par un courtier en rachat de crédit, via un prêt hypothécaire, ou un regroupement de dettes. Pour faire un rachat de crédit en Belgique, nous avons sélectionnés quelques organismes. Revue d’effectif.




 

Le rachat de crédit avec Crefinet


Parmi les solutions crédit proposées par Crefinet (autres que le prêt auto) il y a le rachat de crédit en Belgique. Cette solution permet de diminuer son budget remboursement de dettes et de revoir ses mensualités. Tous les crédits sont regroupés en un seul, pour un budget plus équilibré, et mieux maîtrisé.

Quels sont les crédits visés par le rachat ?

Regrouper ses dettes, c’est avoir la possibilité de ne plus rembourser qu’un seul crédit. On peut profiter du rachat pour anticiper les remboursements et cours, et les solder plus tôt que prévu. Parmi les crédits, on retrouve le plus souvent :

  • Le découvert bancaire non autorisé
  • Les crédits pour consommer, revolving ou non
  • Les cartes de crédit des grands magasins, avec utilisation de la réserve
  • Le financement de sa voiture (souvent des crédits assez important)
  • L’emprunt maison, qu’il s’agisse de travaux ou d’aménagements

Si Crefinet n’est pas à confondre avec un organisme pour surendetté, son apport en capitaux peut permettre de ne pas aller jusqu’au surendettement. Bien sûr, pour une personne sans emploi ou qui touche les minima sociaux en Belgique, il semble compliqué de passer par un courtier de ce type, à moins d’être propriétaire de son logement. Important : l’emprunt d’argent coûte de l’argent, attention à ne pas dépasser ses capacités mensuelles de remboursement.




 

Comment faire un prêt Cofidis en Belgique ?


Le rachat de crédit rééquilibre les budgets qui en ont besoin, en cas de trop de prêts à rembourser. En effet, des accidents de vie font que parfois, on ne gagne pas suffisamment pour payer toutes ses mensualités. Il faut alors trouver des solutions pour les réduire (même si la durée est allongée), et pour calmer les créanciers, si malheureusement, on en est arrivé là.

Le rachat de prêt permet de regrouper tous ses prêts à tempérament en un seul crédit, qu’il s’agisse de l’emprunt pour acheter une voiture ou de son crédit personnel. La simplification du rachat de dettes permet de n’avoir plus qu’un seul créancier, et donc une seule mensualité.

  • Important pour le rachat
    Important pour le rachat

Lors de la souscription d’un rachat de prêts, il faut impérativement connaître le montant

des nouvelles mensualités, et la date de prise de fin du remboursement, afin de budgéter

dans la durée l’épurement du passif.

Les avantages du rachat de crédit avec Cofidis

Ce spécialiste du crédit à la consommation par Internet depuis 25 ans peut mettre à la disposition de l’emprunteur jusqu’à 25 000 euros dans le cadre de son acceptation d’un dossier de rachat de crédit. Cofidis Belgique permet ainsi d’alléger ses mensualités. La réduction du remboursement mensuel pouvant atteindre 50 %, tout dépend bien sûr des crédits en cours. On peut ainsi mieux gérer ses remboursements, et avoir une mensualité fixe, connue à l’avance, à rembourser. Attention de bien intégrer l’allongement du remboursement par rapport à ses dettes en cours, en cas de rachat de prêts.

Pour un prêt à tempérament de 50 000 euros, il faut compter sur un TAEG de 10,50 % sur 42 mois.

Renégocier ses crédits avec Credior Belgique


Crédior s’adresse avant tout aux propriétaires qu sont en difficulté en Belgique, soit parce qu’il n’arrive plus à faire face à leurs échéances, soit parce que les huissiers ne sont pas très loin. Le fait de posséder un bien immobilier permet d’avoir quelque chose à mettre dans la balance, lors d’une renégociation ou d’un nouvel emprunt visant à épurer ses dettes.

renégocier son crédit

Faire un prêt chez Crédior ne nécessite pas de changer de banque, on peut ainsi garder son compte de dépôt, et éviter des démarches fastidieuses. Renégocier son crédit, c’est une façon de diminuer son taux d’intérêt, et ainsi de rééquilibrer son budget si nécessaire. Crédior n’est pas un établissement bancaire, mais un courtier qui va négocier avec les établissements financiers pour chercher le meilleur taux d’emprunt, afin de faire baisser les intérêts payés jusqu’à maintenant. C’est un courtier qui est un habitué des démarches de ce type, on peut donc considérer que Crédior à une certaine expérience à mettre à son actif.

Attention : il sera difficile de faire un rachat de crédit après 75 ans. Bien souvent, les assurances ne veulent pas prendre le risque d’assurer un emprunteur vieillissant. En tout cas, après 80 ans, c’est pratiquement impossible.

Crédior, pour les propriétaires en difficulté en Belgique

Ce n’est pas parce que l’on est propriétaire de sa maison ou de son appartement, qu’on ne peut pas avoir des problèmes d’argent, en particulier si on a souscrit trop de prêts, il y a un moment où les remboursements peuvent être difficiles, notamment en cas de baisse de ses revenus.

Un propriétaire avec des retards de paiement peut trouver des solutions auprès d’un courtier spécialisé en rachat de crédit, même s’il est fiché à la banque nationale de Belgique. Le fichage BNB n’est pas une interdiction en soi.

Faire racheter ses crédits, c’est se débarrasser de ses dettes, en tout cas de toutes les autres à part cette dernière souscrite, et ainsi connaître moins de stress dans la gestion de son budget. Quant aux saisies en passe d’être faites par les huissiers, elles peuvent être stoppées si les créanciers sont payés.

Crédior peut ainsi s’occuper de régler les prêts suivants :

Les prêts hypothécaires, quels que soient les motifs pour lesquels ils ont été souscrits.

  • Les crédits personnels, même si le prêt à été fait pour l’achat d’un véhicule ( auto, moto, caravane, scooter).
  • Les découverts bancaires
  • Les réserves d’argent
  • Toutes les facilités de caisse

Centraliser ses dettes avec credit.be


Le rachat de crédit ne va pas seulement permettre de solder ses dettes, et de les regrouper en une seule. C’est aussi l’occasion d’emprunter un peu plus, pour pouvoir réaliser un autre projet, pas forcément accessible financièrement jusqu’à maintenant.

Le rachat de crédit est une astuce, qui va permettre de diminuer son taux d’endettement et ses charges liées au crédit. Bien sûr, la contrepartie, c’est l’allongement de la durée de remboursement. C’est le côté obscur de la force. Pour un propriétaire, c’est l’occasion de clôturer les contentieux, et de passer à autre chose.

Le nouvel emprunt mis en place va permettre de régler tous les crédits, mais aussi les factures en retard, les impôts, de payer ses vacances ou les réparations de sa voiture en attente. Même chose si la maison a besoin de travaux urgents. C’est une solution contre le surendettement, même s’il en existe d’autres. Une réaction rapide à ses problèmes financiers permet d’éviter d’en arriver là.

GAS : une association qui aides les personnes en situation de surendettement en Belgique


Le Groupe Action Surendettement apporte son aide pour se sortir du surendettement, et éviter d’être d’en l’impossibilité de vivre car trop de dettes. Son action est avant tout une médiation auprès des créanciers, pour tenter de renégocier les dettes, mais peut aussi être une action judiciaire si aucun accord n’est trouvé.

Le GAS apporte son assistance aux surendetté belges qui connaissent de grandes difficultés financières, et informe les endettés sur leurs droits. Les causes de l’endettement son nombreuses : divorce, chômage, maladie, mais à tout problème, il y a une solution à mettre en œuvre pour continuer de vivre dans des conditions acceptables. Il est important de réagir, et de lancer des procédures de médiation pour réduire ses dettes, ou faire baisser les taux d’intérêts, si on n’est pas capable de rembourser ses crédits.

Avantages de la médiation de dettes

La médiation de dettes va prendre en compte l’état d’endettement d’un ménage, et faire en sorte de pouvoir repartir sur le bon pied, tout en continuant à rembourser. Il y a plusieurs solutions, parmi lesquelles l’allongement de la durée, un taux d’intérêt moindre, ou l’épuration simple de certaines dettes si cela est possible. Si la médiation de dettes à l’amiable ne peut pas être mise en œuvre, certaines procédures judiciaires pourront être mise en œuvre.

  • A LIRE AUSSI, NOTRE DOSSIER CREDAL
    A LIRE AUSSI, NOTRE DOSSIER CREDAL

En définitive, il y a des alternatives au rachat de crédit en Belgique, et se faire aider par une association qui aide les personnes surendettées en est une. En effet, le rachat de crédit n’est qu’un crédit de plus, donc méfiance, surtout pour les personnes qui ont de petits revenus ou qui connaissent des difficultés avec la BNB.