Microcrédit en Belgique: Credal, MicroStart, le prêt social pour chômeurs et entrepreneurs

credal


Le micro crédit social est une aide mondiale, elle ne se destine pas uniquement aux pays du tiers monde. Ainsi, le Credal est un organisme de micro-crédit social en Belgique, qui intervient sur tout le territoire et aide les belges en difficultés. Le micro crédit pour chômeur en Belgique n’est pas une aide sociale, mais un emprunt dont le but est la réinsertion. Même si les conditions sont plus intéressantes qu’un crédit bancaire classique, il faudra le rembourser.


Qu’est-ce que le CREDAL ?


Le CREDAL se positionne comme une organisation qui oscille entre le crédit entre particuliers, et l’associatif comme l’ADIE en France. L’organisation souhaite une meilleure redistribution de l’argent et de l’utilisation du crédit en Belgique. La cible prioritaire du crédal reste les demandeurs d’emplois, avec la mise à disposition de prêts pour chômeurs, sachant qu’il est de plus en plus difficile d’obtenir un prêt personnel sans justificatif en Belgique (contrat de travail). Le revenu d’intégration (équivalent du RSA en Belgique) est aussi concerné par le micro crédit du Credal.

Concrètement, des coopérateurs investissent leur épargne pour améliorer le quotidien des bénéficiaires du Minimax (ancien nom du revenu d’intégration), mais aussi de tous ceux qui veulent créer une entreprise en Belgique, sans avoir les moyens de demander un crédit bancaire. Placer son argent dans le Credal, c’est vouloir faire un placement éthique et durable, qui va bénéficier à la communauté.


 

Présentation du revenu d’intégration (ex minimex)

Le revenu d’intégration est mis à disposition des demandeurs d’emplois non indemnisés, par les centres d’action sociale en Belgique. Pour en bénéficier, il faut résider en Belgique, être de nationalité belge et majeur. Il faut bien sur aussi rechercher du travail, et ne pas disposer d’autres ressources nécessaires pour vivre. Le minimex, présentement appelé revenu d’intégration pourra être demandé si toutes ces conditions sont réunies.

  • Règle sur le montant du Minimex 2013 en Belgique
    Règle sur le montant du Minimex 2013 en Belgique

Actuellement, le montant du revenu d’intégration 2013 belge est de 523,74 euros pour un cohabitant.


 

Le microcrédit personnel du CREDAL


Ce n’est pas parce que l’on dispose de faibles revenus que l’on n’a pas besoin de faire des achats, en période de soldes par exemple, ou pour remplacer des appareils tombés en panne (sans parler du besoin de changer sa voiture, ou de faire réparer son scooter). On peut aussi avoir besoin de mieux se chauffer, et de réaliser pour cela des travaux d’isolation, même coûteux.

A lire aussi : notre article consacré au crédit hypothécaire

Ceux qui ont difficilement accès au crédit bancaire peuvent donc se tourner vers l’offre de crédit de l’organisme Credal, qui verra avec eux comment obtenir un microcrédit en Belgique, même si sa situation professionnel n’est pas reluisante, surtout même. La simulation de prêt peut se faire rapidement en ligne, et diriger les demandeurs vers la formule de crédit la plus adaptée à leur situation actuelle.

Le microcrédit pour entrepreneur


A côté du crédit social, Credal s’active pour la création d’entreprise, afin de permettre aux plus démunis de pouvoir lançer leur activité, même si les banques font la sourde oreille. Les indépendants en Wallonie et à Bruxelles. On peut ainsi démarrer sa petite entreprise en Belgique, même en étant rejeté par le système, comme peut l’être souvent une personne qui touche le revenu d’intégration et qui a un projet pro nécessitant un petit apport au démarrage. Le micro crédit social en Belgique pour interdit bancaire est aussi possible avec le Credal, sous certaines conditions.

Note : les projets à valeur éthique, écologique ou durable, permettant l’insertion du créateur et éventuellement de collaborateurs seront privilégiés par le Credal pour l’octroi du prêt.

  • Est-ce possible de faire un crédit en Belgique pour un français?
    Est-ce possible de faire un crédit en Belgique pour un français?

Obtenir un crédit en Belgique en étant fiché Banque de France, est possible pour un français

qui le souhaiterait, à condition de résider en Belgique et d’y payer ses impôts

(y habiter plus de 6 mois par an). Comme toujours, la situation de chacun est différente,

c’est le montage et le fonds du dossier qui fera la différence.

Présentation du programme MicroStart


 Il est possible d’obtenir une aide supplémentaire lorsqu’on veut lançer son activité dans les quartiers difficiles de Bruxelles, en bénéficiant du programme MicroStart, créé par l’ADIE en coopération avec la banque BNP Paribas Fortis. Des petits crédits, oscillant entre 1000 et 10 000 euros peuvent être alloués aux créateurs qui redynamisent par leur activité à venir ces quartiers défavorisés de Bruxelles. Un accompagnement particulier du créateur sera mis en place pour le faire bénéficier de l’expérience de l’ADIE en matière de création d’entreprise, et ainsi aider à la viabilité du projet sur les premières années d’existence.
  • A lire également : les associations françaises auxquelles il est possible de demander un micro crédit (pour les français en situation difficile, RSA et autres)
    A lire également : les associations françaises auxquelles il est possible de demander un micro crédit (pour les français en situation difficile, RSA et autres)