5 Banques Alternatives, Communautaires & Sociale à l’Étranger

Une banque solidaire et sociale, et pourquoi pas ? Elles sont une alternative aux banques traditionnelles. Qu’il s’agisse de la Fidor Bank en Allemagne, ou de la banque sociale au Brésil (Palmas), elles représentent tout l’intérêt d’une banque communautaire, avec notamment la mise en place de comptes, de placements et de crédits responsables.

La Banque Alternative Suisse (BAS)

Cette banque adapte ses activités et les produits qu’elle propose à ses clients à ses valeurs.

Les principes de la banque écologique

La ligne directrice de la Banque Alternative Suisse est de respecter ses valeurs, que je vais vous détailler ci-dessous :

  • Ne rien cacher : tous les crédits sont publiés.
  • Ne pas être guidé par faire le plus de bénéfices possibles : les bénéfices ne doivent pas nuire au développement de la banque et à ses fonds propres.
  • Encourager la solidarité : principe appliqué notamment dans ses tarifs.
  • Ne pas spéculer : investir dans l’économie réelle.
  • Investir dans des activités qui respectent l’environnement.

Voici ses produits éthiques

Le Compte Garantie de Loyers

Ce compte bloqué vous permet d’y déposer le montant de votre garantie de loyers. Parfois, celles-ci représentent 6 mois ou 1 an de loyers.

L’argent va être placé par la BAS en respectant ses grands principes. En contrepartie, ce compte, où aucuns frais ne vous seront facturés ne sera pas rémunéré.

Le Fonds de Placement

Ce fonds de placement de la banque Suisse est axé sur la durabilité des investissements et sur les entreprises en développement (petites et moyennes entreprises avec une activité durable, respectueuses des personnes et du climat).

Il est recommandé pour ceux qui veulent placer leur argent d’une façon éthique et responsable.

Les caractéristiques du placement

Il est ouvert à tous, pour un placement entre 5 et 8 ans. Il est accessible à partir de 10 000 francs suisse. Vous pouvez récupérer votre capital comme vous le souhaitez.

Important : vous devez avoir votre domicile fiscal en Suisse pour ouvrir ce fonds de placement de la Banque Alternative Suisse.

Le Crédit Logement

Les logements qui peuvent être financés par ce biais sont ceux qui respectent à la fois l’homme et la nature. Le logement doit respecter l’environnement, être à prix raisonnable et permettent une gestion coopérative.

Sont exclus du financement par la banque indépendante :

  • Les biens de luxe.
  • Les résidences secondaires.

Comment obtenir votre Crédit Logement BAS ?

Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 %, et vous apportez 20 % de la somme nécessaire en fonds propres.

Si vous êtes actionnaire de la banque suisse, votre taux d’intérêt sera déduit.

Comment la contacter ?

La Banque Alternative Suisse est à Lausanne. Vous pouvez la joindre par courrier au 11 rue du Port-Franc, CP 161, ou par téléphone au 021 319 91 00.

Notre avis sur la Banque Alternative Suisse

On aime cette banque qui offre à ses clients tous les services bancaires « classiques », tout en ne recherchant pas le profit à tout prix. Pour ceux qui ont des économies à placer, les investissements ont du sens (bio, social…).

On applaudit la transparence voulue et affichée de la banque sur les salaires des cadres, les comptes et les entreprises soutenues.

BAS s’engage, et elle le fait bien. La banque a des valeurs, et n’y déroge pas : notamment, pas de produits bancaires spéculatifs.

En Belgique: NewB

Vous pouvez aussi trouver des organismes de finance éthique en Belgique. NewB n’est pas encore une banque. C’est pour l’instant une coopérative qui travaille à la création d’une banque éthique et responsable.

La demande d’agrément pour devenir un établissement de crédit vient d’être déposée. L’obtention de la licence bancaire pour NewB est donc en bonne voie.

Son but : que notre compte en banque finance l’économie locale, en investissant sur des projets durables, pour gagner en qualité de vie de notre société.

Les valeurs de la banque

  • Investir dans des projets qui comptent pour la société.
  • Informer les clients de là où va leur argent.
  • Chaque client à une voix.
  • Proposer seulement des investissements sans risques.

La Banque Triodos : durable et éthique

Elle est la succursale de la Triodos Bank (banque néerlandaise).

Cette banque belge a pour objectif d’investir l’argent de ses clients dans des projets qui rendent le monde meilleur. Exemple d’investissement : un parc éolien offshore.

Voici quelques exemples pour investir ou épargner d’une façon éthique :

L’épargne

Elle répond à ces objectifs :

  • Votre épargne est garantie à hauteur de 100 000 €.
  • Vous savez à quoi sert votre argent.
  • Une solution vous est proposée quel que soit votre projet.
  • Vous suivez votre épargne au quotidien.

Le compte d’épargne Triodos

Il reprend les 4 principes que je viens d’évoquer. Sont aux d’intérêt est de 0,01 %, avec une prime de fidélité supplémentaire de 0,10 % par an.

La Fidor Bank : micro-crédit social

Le prêt communautaire révolutionne le monde de la banque. La Fidor Bank fait parler d’elle depuis 2009, en changeant la finance, ou du moins sa perception sur le long terme.

Elle va à l’encontre des banques qui utilisent le modèle social pour des opérations publicitaires.

Un modèle de communautarisme

Même son interface Internet ressemble à celle des réseaux sociaux. Chacun peut y intervenir, s’informer, se documenter, et entrer en contact avec les autres membres.

Concrètement, si vous souscrivez à un produit bancaire, ce sera uniquement par besoin, et pas parce qu’un conseiller vous aura harcelé au téléphone.

Les membres sont intéressés à participer

Ils touchent de l’argent en fonction de leur implication dans la communauté. Ce sont eux qui font le travail habituel d’un conseiller bancaire, à savoir parler d’un placement par exemple, en donnant leur avis et leur perception du produit.

Quand c’est un client qui recommande un livret d’épargne, cette recommandation a bien plus d’impact au niveau des autres clients, que s’il s’agissait de l’avis d’un banquier.

Les prêts entre particuliers

Beaucoup d’entre vous ont sans doute déjà entendu parler du prêt entre particuliers, qui se passe de l’intervention d’une banque.

Fidor l’a aussi intégré dans son offre, puisque cette négociation privée entre deux clients est possible.

Ce sont les clients qui choisissent

Les clients ont donc le choix entre emprunter en à un particulier, ou bien choisir le crédit proposé par la banque.

Ils peuvent comparer, et choisir la meilleure alternative pour emprunter à un bon taux, avec le moins de contraintes possibles.

Fidor Bank, une banque totalement sociale ?

Emprunter à un particulier est un acte fort, mais aussi parfois une solution de recours.

L’échange d’argent entre deux personnes contre le paiement d’intérêts est vieux comme le monde, encore faut-il que cela soit bien encadré pour éviter les dérives pouvant intervenir dans ce genre de transactions.

Un service client performant

Le client devient donc le centre de toutes les intentions, puisqu’il est à la fois utilisateur et prescripteur. Même les bonnes idées des concurrents sont reprises sur le site de la banque, dans l’intérêt de l’utilisateur, qui a toutes les cartes en main pour choisir.

Le dialogue, voici ce que certains estimaient mineur. Avec la Fidor Bank, le dialogue est majeur, central et déterminant.

Fidor est une banque sans carte de crédit et sans chéquier

Cela peut poser certains problèmes. Mais il faut vivre avec son temps, et les clients de la banque allemande peuvent régler leurs achats grâce à un équivalent de Paypal, appelé FidorPay.

Mon avis sur Fidor Bank

Le succès de cette banque sociale s’explique par la vitesse à laquelle se propage le bouche à oreille, les clients étant la meilleure publicité possible pour la banque, et gratuite en plus de tout cela.

L’argent peut donc être envisagé autrement, et ça, c’est bon à savoir.

Une banque communautaire, c’est du marketing ?

Oui et non. Quand on gagne peu d’argent, et qu’on n’a pas des grosses sommes à placer en bourse, on est content de trouver ce type de banque social.

Par contre, un client qui intervient tout le temps, c’est aussi une mine d’infos pour la banque quand à ses habitudes de consommation.

Le réseau social bancaire fonctionne un peu comme facebook, dont les interventions constantes des membres permettent de mieux cibler les publicités diffusées.

La banque brésilienne Palmas : quand la monnaie sociale devient un modèle

La microfinance solidaire s’est imposé comme un modèle économique viable, qui a permit à un grand nombre de petites entreprises modestes de pouvoir financer un investissement ou un développement, mais pas seulement.

Les crédits à la consommation peuvent aussi être financés via ce système. La banque Palmas, c’est aussi une monnaie spécifique à elle seule : le Palmas

Une banque, mais solidaire, où viennent des gens modestes pour demander un crédit

Les demandeurs d’emploi la connaisse bien, ils peuvent aussi profiter des formations qui sont offertes aux jeunes et aux femmes du quartier.

Elle a été créée en 2003, et son modèle a été copié depuis dans tout le pays, avec succès.

Les micro crédits sociaux vont permettre de soutenir l’économie

À l’échelle du Brésil, c’est énorme, avec une demande qui ne fait que s’amplifier. Les quartiers populaires, les favelas, fourmillent de bonnes idées, mais se heurtent au refus de financement par les banques classiques, d’où l’invention de ce nouveau mode de financement, qui a petit à petit pris la forme d’un modèle économique.

La Palmas

La monnaie locale, la fameuse Palmas ne sert que pour les crédits à la consommation, et sa valeur est calquée sur celle du réal. Les producteurs qui sont payés dans cette monnaie peuvent l’échanger contre l’officiel.

Pour l’emprunteur, c’est l’obligation de dépenser son prêt personnel dans le quartier, et les intérêts sont soustraits au moment de l’achat.

Cela permet à des zones géographiques bien définies, la plupart du temps sinistrées, de re-fonctionner, et de créer de la valeur.

Mon avis sur la banque Palmas

Être pauvre et avoir besoin d’argent au Brésil n’est plus une fatalité, à condition d’avoir un bon projet ou quelques possibilités de remboursement.

C’est pourquoi la banque Palmas est soutenu par les Nations-Unies et son programme de développement.

À lire aussi si vous vous intéressez à des questions d’argent, et que vous êtes dans une situation qui nécessite un peu de « solidarité » :