Je suis sans revenus et chômeur, comment faire pour s’en sortir financièrement ? Les aides et prêts pour les gens sans ressources

sans revenu

Le manque d’argent touche de plus en plus de gens, la faute aux prix qui augmentent, et aux rentrées financières qui diminuent. Mais que faire quand on est sans revenus et sans travail ? Cette situation rend par exemple problématique le fait de pouvoir louer un appartement sans emploi stable. Quelles aides peut-on avoir quand on est sans ressources ? A suivre, la liste des pistes à explorer pour s’en sortir financièrement.




 

L’aide financière sociale


N’avoir aucun revenu pour vivre est souvent temporaire : un arrêt intempestif des allocations, un dossier en attente pour toucher le RSA… En attendant de débloquer les aides, il faut trouver de solutions en urgence pour pouvoir e nourrir et se loger. Garder son appartement en attendant que tout s’arrange ne tient parfois qu’à un petit coup de pouce. C’est pourquoi la Caisse d’Allocation Familiale a mise en place toute une série de mesures (prêts et aides non remboursables) selon les situations.

Pour en savoir plus sur les crédits de la CAF, vous pouvez consulter l’article suivant :

A qui demander une aide financière ? 

La CAF de son département est toujours une bonne source d’informations pour pouvoir trouver de l’argent rapidement quand on ne peut pas faire autrement. Presque toutes les aides sont soumises au fait de déjà toucher une prestation sociale.




 

Des aides spécifiques de la CAF


Pour les plus démunis, des prêts et des subventions sont mises en place par les caisses d’allocations familiales.

Aide pour une femme enceinte et sans revenus

Vivre seule et sans revenus quand on attend un enfant, c’est souvent devoir faire face à une détresse financière, mais aussi à une détresse psychologique. On ne voit pas toujours une porte de sortie, alors que la naissance devrait être une fête. Parmi les aides spécifiques, citons la prime à la naissance CAF, qui permet de faire face au plus pressé.




 

Le bon plan des chèques vacances quand on est demandeur d’emploi


Les chômeurs de longue durée sont de plus en plus nombreux. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ne doivent pas partir en vacances, le stress de la recherche d’emploi au quotidien nécessite lui aussi, une pause, tout comme pour une personne en CDI. Une personne inscrite au pôle emploi à le droit à 35 jours d’absence chaque année, à partir du moment où ils informent l’organisme de leur non disponibilité. Le seul souci, c’est que les vacances coûtent cher, et que pour les financer, il n’y a pas vraiment de solutions, surtout quand on touche le RSA.

C’est pourquoi certains syndicats font le forcing pour que les demandeurs d’emplois aient eux aussi le droit aux chèques vacances. La précarité ne signifie pas qu’il soit nécessaire de se passer de tout. Un chèque vacances permet d’économiser sur le prix de ses loisirs, en divisant presque par 2 ce qu’ils peuvent coûter : restaurant, péage, musée, hôtels… Avoir les moyens de partir en vacances peut aider les chômeurs à se réinsérer, et leur redonner l’impression de faire partie « du vrai monde ».

Si les chèques vacances pour les chômeurs ne sont pas encore à l’ordre du jour, il reste possible de se renseigner sur les bons vacances CAF.

S’en sortir avec le RSA


Le revenu de solidarité active est, comme son nom l’indique, une aide de la collectivité pour garder la tête hors de l’eau, le temps de retrouver du travail, et d’améliorer ses finances. Car vivre avec le RSA, c’est toucher moins de 500 euros par mois, pour un célibataire chômeur qui n’a plus droit aux Assedics.

s'en sortir avec le RSA

La bonne nouvelle, car il faut bien qu’il y en ait au moins une, c’est qu’il est possible de cumuler les coups de mains, et de toucher par exemple en plus l’APL. Toutefois, mises bout à bout, les aides financières pour demandeur d’emploi qui touchent le RSA ne vont pas chercher très loin, et l’on reste dans cette situation en dessous du seuil de pauvreté, hélas. Quand on connaît le prix d’un loyer à Paris, même pour un studio ou une chambre de bonne, le calcul est vite fait : se n’est pas possible de se loger dans ces conditions. La hausse du chômage n’est pas faite pour rassurer les demandeurs d’emplois, mais une amélioration progressive du marché de l’emploi en 2014 est peut-être à espérer.

  • RSA famille
    RSA famille

A savoir : pour une famille dont les 2 parents sont au RSA,

la somme allouée est multipliée par 2, et atteindra (derniers chiffres) 1014 euros.

Pour en savoir plus sur le RSA et les aides sociales et financières qui en découlent, consulter l’article aide financière pour les bénéficiaires du RSA.

Comment acheter une voiture quand on est au RSA ?

Toucher un revenu, même minimum, c’est bien, encore faut-il qu’il permettre de se réinsérer en trouvant du travail par exemple. Et pour cela, tout le monde n’a pas la chance d’habiter dans une grande ville avec un bon réseau de transports en commun. Il faut donc avoir une voiture, et se payer un véhicule quand on ne touche que le RSA, c’est un casse-tête chinois bien difficile à démêler.

Pourtant, quand on est demandeur d’emploi, rechercher du boulot en ayant une voiture facilite bien les choses, sans parler du fait de se rendre à son nouveau travail en voiture, quand on ne peut pas faire autrement. Si on ne prend en compte que le RSA, se payer une voiture d’occasion n’est pas possible.

Sur le lien suivant, retrouvez toutes nos piste d’aide financière pour une voiture.

Comment vivre sans argent ?


S’en sortir sans argent, c’est réussir à trouver des moyens légaux pour améliorer le quotidien. Les chômeurs les plus « chanceux » touchent les Assedics, en tout cas c’est valable pour ceux qui ont travaillés et donc cotisés assez pour en bénéficier. Pour les autres, les demandeurs d’emplois en fin de droit, c’est le RSA (sous certaines conditions) ou pire encore, aucune rentrée d’argent possible. Dans les trois cas cités précédemment, il y a 2 solutions : bénéficier d’aides sociales qui permettent de passer les mois les plus durs, où emprunter de l’argent, mais il faudra fournir certaines garanties pour cela (les propriétaires ont donc une marge d’avance).

Parmi les aides pour chômeurs, nous avons vu plus haut dans cet article que la CAF pouvait apporter son soutien.

A lire aussi : demander une aide pour payer sa facture EDF.

Pour faire un prêt sans travailler, nous recommandons de prendre connaissance des fiches spécifiques :

Devenir propriétaire en touchant le RSA


Enfin, nous terminons cette liste d’aides pour les chômeurs sans revenus (ou presque), par des conseils pour devenir propriétaire de son logement. Dire que cela est facile serait mentit, toutefois, il y a des dispositifs mis en place pour les personnes modestes, afin de leur permettre de posséder leur logement principal, et ainsi d’accéder, eux aussi, à la propriété.

A consulter : acheter une maison au chômage

  • A LIRE AUSSI SUR LE FICHAGE BDF
    A LIRE AUSSI SUR LE FICHAGE BDF

En matière de crédit, quand on est demandeur d’emploi où qu’on ne gagne pas d’argent, attention au surendettement. Il faut toujours s’assurer d’avoir les moyens de rembourser ses prêts jusqu’au bout, sans que cela nuise à la vie au quotidien. Des articles pour tout comprendre au fichage BDF.