Comment faire racheter ou renégocier son crédit immobilier avec sa banque ? Le guide pour profiter de la baisse des taux en 2013 et 2014

taux bas

Les prévisions sur les taux d’intérêt en 2014 nous laissent entendre qu’il pourrait être intéressant de tenter une renégociation de crédit immobilier ou de pencher pour le rachat de prêt immobilier par une autre banque. Mais un taux d’intérêt au plus bas ne signifie pas forcément qu’il sera facile de profiter de la baisse des taux d’intérêt. Encore faut-il savoir quand renégocier son prêt.




 

Comment renégocier son crédit immobilier


La baisse des taux immobiliers en 2014 va pousser l’acheteur qui a payé le prix fort à renégocier son taux de crédit, et il aura raison de le faire. Les taux de l’immobilier sont en baisse, et les banques doivent s’adapter à l’évolution du marché, pour ne pas voir leurs clients contacter un organisme de rachat de crédit immobilier qui proposerait un meilleur taux, même avec les frais de rachat. Mais comment faire baisser le taux de son prêt immobilier et emprunter à taux bas, quand on n’est pas un expert en négociation.

Renégocier son prêt immobilier avec sa banque

Un meilleur taux n’est peut-être pas l’unique raison d’aller frapper à la porte de son banquier. L’allongement de la durée de remboursement (et donc la baisse des mensualités) peut aussi justifier une telle démarche. Avant d’aller chez la concurrence, nous vous conseillons de commencer par aller voir votre banque, même si elle ne sera pas forcément encline à accéder à vos demandes, le montant du prêt ayant déjà été négocié. Toutefois, là encore, c’est donnant donnant, et si la banque y trouve aussi son intérêt, elle ne vous laissera pas filer.




 

Changer de banque pour son prêt immobilier


Aller voir ailleurs, cela à un coût, et mieux vaut ne rien oublier à l’heure de faire ses calculs, et en particulier les frais de remboursement anticipés. Ils tournent en principe autour de 3% du capital restant à rembourser. A cela s’ajouteront les frais de dossier, toujours là pour faire gonfler la note (1%). Si en ajoutant les frais, le nouveau taux reste attractif, ne pas hésiter, car il n’y a pas de petites économies. En effet, l’argent économisé va peut-être permettre de financer de nouveaux travaux dans la maison. Certains arrivent même à s’en tirer avec des travaux gratuits une fois la négociation réalisée (crédit gratuit).

La question de l’assurance

Prendre une assurance pour son crédit immobilier, ce n’est plus obligatoire, d’après la loi. Toutefois, on voit mal une banque accepter un dossier de crédit s’il n’y a pas d’assurance pour le couvrir. Mais c’est une assurance qui est dissociée du crédit, il est donc possible de la souscrire ailleurs et souvent à bien meilleur taux. Et rien n’empêche de rompre une assurance en cours et de souscrire un nouveau contrat ailleurs par la suite.




 

Faire baisser son taux de crédit


Il n’est pas rare de pouvoir obtenir 3,30% sur 20 ans actuellement, et ce taux pourrait encore baisser en 2014. Pour ceux qui ont signés en 2012 et en 2011, c’est assez rageant de se dire qu’en ayant attendu un peu, il y aurait eu de grosses économies de faites. Reste donc à convaincre son banquier de votre importance, et de son intérêt à faire un effort. A chacun d’avoir des arguments à mettre dans la balance, comme la souscription de nouveaux contrats d’épargne par exemple, ou d’une bonne grosse assurance vie.

  • Attention aux frais
    Attention aux frais

Mais même si l’effort de son banquier est moins important

que ce qu’il est possible de trouver chez d’autres banques,

l’accepter évite d’avoir d’autres frais à régler, ce qui peut se révéler rentable en définitif :

frais de garantie, frais de RE, 1% de frais de dossiers…

Emprunter plus pour faire racheter son crédit

Le souci avec tout ces frais, c’est qu’il faudra ré-emprunter pour pouvoir s’en acquitter. Les économies supposent des dépenses, c’est la même chose dans le monde de l’entreprise. A chacun de calculer ses économies potentielles, et de ne pas se laisser griser par un taux alléchant. Le plus important restant de savoir combien de temps on va rester propriétaire du logement en question.

Ne pas concentrer toute son épargne sur l’immobilier

Rembourser la totalité de son prêt au plus vite n’est pas forcément une bonne solution. En effet, rien ne dit que la valeur du bien immobilier ne va pas se déprécier. Comme toujours en matière de placement, il ne faut pas mettre tout son argent dans le même panier. D’autres placements peuvent permettre de compenser une éventuelle baisse de l’immobilier, comme les matières premières (placement or risqué, attention) par exemple.

A partir de combien renégocier son crédit devient intéressant ?

renégocier son crédit

Le conseil de crédit social : ne pas changer de crédit si l’écart entre son ancien taux et le nouveau est inférieur à 1%. Une exception toutefois pour les prêts de plus de 30 ans : on peut se laisser tenter par un 0,8%.  Enfin, dernier conseil, seuls les crédits récents doivent être concernés par un éventuel rachat, puisque c’est dans les premiers mois que l’on règle le plus d’intérêts. Renégocier un crédit souscrit avant 2004 ne permettra pas de faire de réelles économies.

Quelle banque choisir pour un rachat de prêt immo ?


Notre conseil est de tout faire pour ne pas changer de banque, afin de ne pas avoir à remonter dans sa totalité le dossier de crédit, avec tous les justificatifs qui vont avec, comme les bulletins salaires, mais aussi les relevés bancaires (sans découverts). Changer de banque va toutefois permettre d renégocier l’assurance, et c’est là qu’il y aura les meilleures économies à faire.

Exemples d’organismes ou courtiers qui proposent le rachat de crédit immobilier


Changer de prêt, d’accord, mais comment faire racheter son crédit immobilier ? Rappelons que cette procédure peut permettre de faire baisser le taux de remboursement, mais également les mensualités, pratique quand on doit faire face à une baisse de ses revenus par exemple, ou que l’on souhaite financer de gros travaux dans sa maison sans avoir à toucher à son épargne.

BC Finance

Il s’agit ici d’un courtier en rachat de crédit, qui va apporter toute son expertise au montage d’un dossier complet, afin de trouver le meilleur taux du marché. L’avantage d’un organisme comme BC Finance, c’est d’avoir une opinion supplémentaire sur la faisabilité de son projet. La possibilité existe également d’en profiter pour faire un regroupement de crédit, permettant de racheter toutes ses autres dettes, et ainsi d’alléger ses mensualités, même si la durée de remboursement sera allongée. L’avantage de ce type de rachat de crédit, c’est qu’il n’est pas forcément nécessaire de changer de banque.

  • A LIRE AUSSI POUR DEVENIR PROPRIETAIRE
    A LIRE AUSSI POUR DEVENIR PROPRIETAIRE

Pour résumer : renégocier son crédit immobilier est une bonne idée, mais pas à n’importe quelles conditions. Elles doivent être assez avantageuses pour se lancer dans des démarches contraignantes.