Rachat de crédit hypothécaire (FICP, Belgique)

hypothèque


Lorsqu’on contracte un prêt, en hypothéquant sa maison pour avoir plus de chance de l’obtenir, et que l’on veut le racheter, on parle de rachat de crédit hypothécaire. Un gros endettement, ou une situation désespérée peuvent pousser à mettre son bien immobilier dans la balance. Le rachat de crédit avec prêt hypothécaire est réservé aux propriétaires, qu’ils soient au RSA, interdit bancaire et FICP, ou demandeur d’emploi avec un faible revenu, et qui ont mis leur bien dans la balance.


 

Définition du crédit hypothécaire


Une personne au chômage, qui a un dossier difficile (comme un dossier de surendettement en cours par exemple, ou un fichage FICP Banque de France), peut faire un crédit, comme un emprunt immobilier, en mettant son bien en hypothèque. Il apporte ainsi à sa banque une garantie quand au remboursement de l’emprunt. Le côté négatif, reste qu’en cas de non règlement de la dette dans les délais impartis, le créancier peut faire saisir le bien qui a été hypothéqué.


 

Comment fonctionne l’hypothèque


Le rachat de crédit hypothécaire pour FICP, appelé aussi de façon informel rachat de crédit pour cas désespéré se passe de la façon suivante :

En garantissant son crédit par l’hypothèque de sa maison, le bénéficiaire du crédit risque la saisie de sa propriété s’il faillit dans le remboursement de sa dette. La banque quant à elle couvre ses arrières en cas d’impayés. L’hypothèque se passe toujours devant un notaire, qui prend note de l’accord entre les deux parties. Les frais d’acquisition seront à la charge de l’emprunteur, ainsi que la rémunération du notaire.

  • Règle hypothèque
    Règle hypothèque

A noter que le titulaire du prêt ne devient pas locataire en hypothéquant son bien immobilier,

comme cela pourrait être le cas pour une vente en réméré. Il reste ainsi propriétaire,

tant qu’il rembourse les mensualités du crédit.

La durée de l’hypothèque est égale à la durée du crédit. Toutefois, sous certaines conditions, elle peut être levée. Ainsi, si le bien immobilier, maison ou appartement, est vendu alors que l’hypothèque court toujours, elle devra être levé. Mais cela aura un coût important, et il faudra régler les frais et les taxes nécessaires à la réalisation de la transaction.


 

Dans quels cas mettre sa maison en hypothèque ?


Il n’est plus nécessaire de vendre sa propriété, celle où on habite, pour rembourser ses dettes. En effet, même dans le cadre d’un dépôt de dossier de surendettement, la résidence principale est prise en compte comme un droit fondamentale. Ainsi, le crédit hypothécaire est une nouvelle solution de financement qui va permettre de régler ses dettes, ou de faire un nouvel emprunt. Celui-ci doit-être toutefois bien réfléchi, en particulier sur sa faculté de remboursement, pour éviter de perdre sa maison.

Dans le cas d’un prêt immobilier, on peut hypothéquer le bien que l’on est entrain d’acheter. Cela va donner plus de souplesse à la banque, et permettre peut-être de négocier à la baisse le taux du crédit proposé pour cet achat. En effet, le partenaire financier va considérer que l’emprunteur a confiance en ses qualités de remboursement, et qu’il fera en plus le maximum pour régler ses échéances, pour éviter de tout perdre en se faisant saisir le bien en question.

Comment racheter son prêt hypothécaire


Un seul financement pour la totalité de ses dettes : c’est le principe du rachat de crédit. S’il existe pour tous les petits crédits à la consommation, il peut aussi inclure un crédit hypothécaire. Comme ce dernier à un coût final élevé, il convient de rechercher un organisme de rachat de crédit hypothécaire une fois que toutes les démarches auprès de sa banque ont été tentées : demande de baisse des mensualités, de l(allongement de la durée de remboursement, d’une pause dans les paiements, ou d’un autre crédit… S’il n’est pas possible de renégocier son prêt pour faire face à ses échéances, ou si un besoin d’argent supplémentaire est nécessaire, alors reste la solution de s’adresser à une maison de rachat de crédits immobilier.

Le rachat de crédit peut-être considéré comme une restructuration de crédit hypothécaire. En raison de l’importance de la démarche, elle ne doit pas être faite à la légère, et il faut veiller à trouver le meilleur taux du marché. Pour cela, on peut bien sûr faire le tour des banques de la place, mais aussi s’adresser à un courtier en prêt hypothécaire. Celui-ci va faire le travail pour vous, en comparant les offres et en vous proposant la moins chère ou la plus adapté à votre budget. Un courtier en regroupement de crédit hypothécaire est vraiment a envisager dans cette configuration, surtout que celui-ci obtient souvent un taux négocié en raison du volume d’affaire qu’il apporte. Dans la plupart des cas, l’intervention du courtier est indolore financièrement, puisqu’il sa rémunération est comprise dans le taux d’intérêt annoncé ?

Les modalités du rachat de l’hypothèque


Que l’on passe par un courtier en regroupement de crédit hypothécaire, ou par une société de rachat de prêt hypothécaire pour personne fiché Banque de France (BDF), le meilleur organisme restera celui qui saura être à l’écoute du client pour répondre à ses besoins et à ses questions.

Concernant le bien immobilier, celui-ci va être expertisé, pour lui donner une valeur à un moment donné, celui du regroupement de crédit hypothécaire. Ce prix fixé va déterminer la somme d’argent qu’il va être possible d’emprunter. Bien souvent, les organismes financiers fixe le montant du prêt qu’il vont accorder en fonction de la valeur de la maison. Pour donner un exemple, un bien évalué à 200 000 euros permettra d’emprunter auprès de certaines banques la somme de 120 000 euros.

Rachat de crédit hypothécaire en Belgique

Le rachat de prêt hypothécaire pour propriétaire fiché en Belgique est à peu de choses près l’équivalent de ce qui peut se passer en France. Ainsi, même si la loi sur le surendettement est différente, il est possible de faire un prêt hypothécaire pour personne fiché à la BNB par exemple. Rien ne s’oppose à un rachat de prêt hypothécaire pour personne fiché en Belgique. Nous avons listé ici deux organismes de prêt pour personne fichée à la Banque Nationale de Belgique mais pas seulement, puisqu’il est possible à tous de renégociez ses crédits hypothécaires où de racheter ses prêts si le besoin s’en fait sentir.

rachat de crédit belge

Crédior, où la renégociation hypothécaire en Belgique

Il est possible de négocier à nouveau ses crédits hypothécaires en faisant appel à une société de rachat de crédit en Belgique. Ainsi, les prêts choisis sont rachetés, et un nouvel échelonnement de remboursement est mis en place. Il n’y a pas d’exclu au rachat de crédit, sauf de ne pas apporter la preuve que le remboursement est possible.

Crédior rachète les prêts hypothécaires, mais aussi les prêts personnels, les prêts auto et moto, et les débits qu’il peut y avoir de manière récurrente sur les comptes bancaires de dépôt. Concernant le rachat des  prêts hypothécaires en Belgique, une simulation sur leur site internet permet de calculer son allégement de charges chaque mois. On peut ainsi facilement se rendre compte des économies réalisées, mais aussi du coût de ce nouveau crédit.

A lire également : notre article sur le CREDAL en Belgique

ABC Crédit, pour un rachat de prêt hypothécaire en Belgique

Trop de charges chaque mois peut déséquilibrer un budget, et mener les ménages au surendettement. Les retards de paiements qui en découlent peuvent amener les propriétaires à se faire saisir, ou à aller au contentieux. Le rachat de prêt hypothécaire proposé par abc crédit rééquilibre le budget et peut permettre d’éviter les ennuis, puisque les charges mensuelles sont allégées, parfois même à plus de 50 % en fonction des nouvelles modalités du rachat de crédit.

Un rachat de prêt hypothécaire, avec l’aide d’ABC crédit Belgique, ou de tout autre organisme peut permettre de rembourser les sommes dues en retard aux organismes financiers, et de régulariser sa situation à la centrale des crédits. L’arrêt des saisies en cours peut également être un gros plus. En cas de rachat de prêt hypothécaire, il est possible de demander en complément un rallongement de trésorerie, histoire de se remettre à flots complètement.

Faire un crédit en Belgique quand on est sur les fichiers de la BNB, n’est pas chose facile. Si on est inscrit sur ces fichiers, pour des histoires de délais de remboursement des crédits un peu long, on peut aussi s’adresser à un organisme de rachat de crédit pour faire un nouveau prêt, surtout si on tient absolument à garder son prêt hypothécaire en cours.

Avis sur le rachat de crédit hypothécaire


Notre conseil est de prendre cela avec des pincettes, en cas de problème, c’est la perte de sa maison qui est en jeu ! Le prêt hypothécaire ne doit être envisagé, à notre avis, que pour éviter le surendettement, ou bien favoriser l’achat d’un nouveau bien immobilier. Enfin, l’emprunt hypothécaire pour les personnes fichées Banque de France (FICP) ou le regroupement de crédits pour interdit bancaire FICP ne doit être envisagé que dans le cas où le remboursement ne posera pas de problèmes (suite à un héritage par exemple). Attention à ne pas fragiliser sa situation encore plus, la chute est parfois très rapide. Un crédit ne se prend pas à la légère, surtout quand on est dans la situation de demandeur d’emploi non indemnisé ou dans celle de chômeur au RSA.

  • POUR ALLER PLUS LOIN : A LIRE AUSSI SUR LE SURENDETTEMENT
    POUR ALLER PLUS LOIN : A LIRE AUSSI SUR LE SURENDETTEMENT