La prime de rentrée scolaire 2016 – 2017

Prime rentrée scolaire 2016

Comme chaque année, la date de versement de l’allocation de rentrée scolaire aura lieu fin aout. Cette aide de la CAF est l’occasion pour les parents de faire face aux dépenses du mois de septembre, après avoir utilisé leurs bons vacances en juillet-aout. Encore faut-il pour cela avoir des enfants scolarisés à la rentrée 2016, l’année scolaire se terminant fin juin 2017. Pour toucher la prime de la CAF, il y a des conditions à remplir et un plafond de ressources à ne pas dépasser. Une fois l’argent versé, les bénéficiaires choisissent la façon dont celui-ci peut être dépensé. Reste à savoir quel sera la montant de l’ARS.




Faire ses courses pour la rentrée des classes


Chaque été, il faut racheter un cartable, et le remplir de fournitures. Des nouvelles chaussures, un téléphone portable, un ordinateur… Les besoins des enfants sont infinis. Pour palier les inégalités, la CAF verse chaque année une somme d’argent aux parents qui ont des enfants scolarisés : c’est la prime de rentrée scolaire, appelée aussi et surtout ARS. Sont concernés par cette aide les enfants qui sont à l’école primaire (à condition qu’ils aient 6 ans), au collège et au lycée, mais aussi les étudiants et les apprentis jusqu’à 18 ans (ils peuvent avoir 19 ans dans le courant de l’année 2017). Attention : l’école maternelle n’est pas concernée.




Les cas spécifiques

Bonne nouvelle pour ceux qui ont un enfant dans le privée : la caisse d’allocations familiales ne fait pas de différence entre le public et le privé. Même chose pour ceux qui suivent l’enseignement par correspondance du CNED. Par contre, ceux qui suivent un enseignement à la maison dispensé par les parents sont exclus du processus.

Le cas particulier des apprentis : être en apprentissage, c’est commencer à gagner sa vie, et à rapporter de l’argent à la maison. Ce pied dans la vie active l’est aussi dans le monde des salariés. Certains parents s’inquiètent de ne plus toucher les aides quand cela se produit. Mais pas de panique à partir du moment où les critères d’âge et de revenus sont remplis. En effet, il ne faut pas que le jeune touche plus de 900 euros par mois.




Combien faut-il gagner pour rester bénéficiaire de l’ARS ?


Bien sur, ce plafond de ressources 2017 n’est pas le même pour une famille nombreuse que pour un couple avec 1 seul enfant allant à l’école. Reste que tous les revenus du foyer sont concernés. Commençons par une bonne nouvelle : les seuils ont augmenté. Une famille dite « moyenne » peut donc toucher l’ARS, à condition de ne pas avoir plus de 24404 euros de revenus avec 1 enfant. Cette somme monte à 30036 euros avec 2 et à 35668 euros avec 3. Attention : le calcul n’est pas fait avec les revenus fiscaux de cette année, mais avec ceux de l’année n-2.

J’en vois déjà qui paniquent à l’idée de se faire sucrer l’allocation pour un dépassement de quelques euros. Il ne faut pas s’énerver. La CAF comprend très bien ce genre de situation, et met en place des allocations dégressifs (au cas par cas). Le mieux est de prendre directement un rendez-vous avec un conseillé et d’expliquer votre situation.

A combien se monte la prime scolaire 2016 – 2017 ?


C’est la question que se posent tous les parents qui la touchent chaque année, et qui croisent les doigts pour qu’elle soit maintenue. Il faut dire qu’elle enlève une belle épine du pied à des millions de famille qui ne savent pas trop comment s’en sortir avec les dépenses de la rentrée. C’est argent permet de mettre du beurre dans les épinards, et pas seulement de s’acheter une nouvelle télé comme le laisse croire une légende urbaine.

montant prime rentrée

Rappelons d’abord un grand principe de l’ARS : l’aide sociale n’est pas la même selon l’âge de l’enfant et son niveau d’étude. Dans tous les cas, la prime ne dépassera pas 400 euros, même si elle s’en approche pour les 15-18 ans : 396,30. Comptez 20 euros de moins pour les 11-14 ans et 40 de moins pour les 6-10 ans (dès l’inscription au CP), ce qui laisse quand même une belle somme une fois le cartable et les crayons de couleurs achetés. Surtout que l’ARS n’est pas imposable, elle ne se cumule donc pas aux revenus pour le percepteur, même s’il faut payer la CRDS dessus.

Quand l’ARS va-t-elle être versée ?


Les parents l’attendent fébrilement, et surveillent leur compte en banque du coin de l’oeil, bénissant ce jour à venir ou le virement de la CAF va arriver sur le compte en banque. Pour la majorité des gens, l’argent va tomber vers le 20 aout. Pas de quoi finir les vacances en beauté, mais de quoi bien commencez l’année scolaire qui va nous mener jusqu’à l’été 2017. Mais certaines familles ne vont pas avoir cette chance, notamment pour ceux qui ont les enfants les plus âgés : beaucoup d’entre elles vont devoir attendre la rentrée scolaire, pour pouvoir fournir le certificat de scolarité demandé. Certains ados vont devoir patienter avant de changer de smartphone…

Comment faire la demande pour toucher la prime de rentrée scolaire ?


Elle est reconduite automatiquement d’année en année, la CAF se basant sur la déclaration d’impôt. Les parents qui la touche une fois n’ont donc rien d’autre à faire qu’attendre le versement à partir du moment ou l’enfant va à l’école et est dans la tranche d’âge 6-16. Ce qui peut poser problème en revanche, c’est la première demande. Il y a des formulaires CAF à remplir afin d’indiquer à la caisse sa situation et ses ressources. On les trouve facilement sur le net, pas besoin d’aller faire des heures de queue pour les obtenir. Mêmes démarches pour ceux qui dépendent de la mutualité sociale agricole (MSA).

toucher la prime de rentrée

Si votre enfant à + de 16 ans mais n’est pas encore majeur, la prime scolaire peut encore être versée, à condition de fournir le certificat de scolarité prouvant qu’il continue bien à aller à l’école ou qu’il est en apprentissage. Afin d’accélérer le versement de l’aide, la CAF se contente d’une déclaration sur l’honneur dans un premier temps, qui peut même être faite directement en ligne.

Des aides sociales quand on a des enfants : il y en a d’autres


Aller à l’école, ça rapportera gros plus tard, quand on aura un diplôme en poche, mais ça peut aussi permettre aux parents de recevoir des prestations sociales (sans parler des allocations familiales et de l’allocation parent isolé) qui viennent compléter l’ARS. Il y a d’abord la bourse scolaire, versée pour les collégiens (bourse des collèges) et les lycéens sous conditions de ressources là encore (plus draconiennes que celles nécessaires pour toucher l’ARS). Ainsi, pour la petite école, il existe une bourse de fréquentation scolaire, pour les enfants qui doivent parcourir plus de 3 km pour aller étudier.

Ne pas oublier d’aller toquer à la porte de sa commune, de son département ou de sa région qui mettent aussi en place des aides différentes de celles de la CAF, notamment pour pouvoir payer la cantine.

Les achats autorisés avec la prime scolaire de la CAF


Il n’y a rien de fixé. Chacun est libre de faire ce qu’il veut avec cette aide sociale là. On peut utiliser l’argent pour son enfant, ce que font la plupart des familles, ou bien pour acheter d’autres choses : de la nourriture, passer son permis de conduire, partir en vacances, s’acheter une machine à laver (à ne pas confondre quand même avec le prêt CAF électroménager), un frigo, une lave-vaisselle, des meubles… On ne vous demandera jamais de justificatifs quant à l’utilisation de la somme, ce qui entraîne d’ailleurs un petit débat chaque année de la part des politiques qui sont contre ce mode de fonctionnement. Mais si des abus existent, ils restent minoritaires.

La corvée des fournitures

Les grandes surfaces sont remplies de parents faisant le plein, surtout fin aout, une fois que la prie a été touchée. Les rayons papeteries à cette époque sont d’ailleurs le cauchemar de ceux qui détestent la foule. Le mieux est bien sur de remplir les cartables en juillet, encore faut-il avoir l’argent pour le faire.

fournitures rentrée

Attendez vous à devoir suivre la mode cette année, les enfants sachant ce qu’ils veulent, même lorsqu’ils sont tout petits. A l’école primaire, les filles ne jureront que pour un cartable de la reine des neiges, alors que papa et maman préfèreraient un Tann’s et chez les ados, pour un sac Soprano ou Airness (moins cher, le sac à dos Eastpak). Si les marques vous effraient, vous pouvez aussi faire sans ! Les nouveautés cette année dans la trousse sont les stylos et les feutres de coloriage effaçables : nos enfants vont enfin avoir le droit à l’erreur ! Même chose avec les cahiers : fini les protèges cahiers, les couvertures étant maintenant plastifiées sur de nombreux modèles. Et s’il vous reste un peu d’argent, pourquoi ne pas penser aux stickers pour personnaliser les affaires de votre progéniture ?

Dernière minute : innovation de certaines grandes surfaces ! On peut scanner sa liste en ligne et recevoir une proposition dans sa boîte mail. Un clic et la commande est faite.

La prime de rentrée scolaire arrive sur les comptes en banques des allocataires CAF et c’est une bonne nouvelle. Encore quelques semaines à attendre avant de la toucher, et de la dépenser, bien entendu, d’autant plus qu’on peut faire ce que bon nous chante avec cette somme.