Prime à la naissance CAF 2017

prime naissance

La prime à la naissance, appelée aussi PAJE permet de faire face aux dépenses importantes occasionnées par la naissance d’un enfant. L’arrivée d’un bébé dans un foyer, surtout s’il est le premier, va nécessiter un équipement particulier. L’allocation naissance CAF va permettre de minorer l’investissement, et surtout permettre aux familles les plus modestes de préparer l’arrivée du bébé dans de bonnes conditions.




Le bébé arrive : comment faire face aux premières dépenses ?


Dur d’acheter tout ce qu’il faut pour un nouveau né : il y a la chambre à préparer : lit, place pour changer le bébé, décoration éventuelle, mais aussi tout les accessoires à acheter : landau, poussette, couffin, porte bébé, maxi cosi… Un petit stock de couches et de lait pour celles qui n’allaitent pas serait aussi judicieux, les premiers jours étant souvent surchargés. Pour permettre aux jeunes parents (et aux moins jeunes) de n’être pas préoccupés que par les dépenses à venir, la CAF donne un coup de pouce lors des naissances. La prime, même si elle est inférieure à 1000 euros est la bienvenue pour des ménages qui voit leurs dépenses mensuelles exploser avec l’arrivée du bébé.

  • Règle spéciale adoption
    Règle spéciale adoption

Important : la prime de naissance CAF est aussi valable pour les couples ou les personnes isolées qui se préparent à adopter un enfant, à condition que celui-ci ait moins de 20 ans au moment de l’adoption.




Faire face à l’imprévu

L’arrivée d’un enfant dans un foyer, ce sont toujours de nouvelles dépenses qui n’avaient pas forcément été budgetées. Celles-ci, si elles sont mal évaluées au moment de calculer ses besoins mensuels peuvent déséquilibrer le budget d’une famille, et ce même si les deux parents travaillent.

La prime à la naissance est là pour absorber une partie de ces dépenses, et soulager financièrement les parents. Après tout, un nouvel enfant doit être une fête, et non déjà une source de soucis.

La PAJE permet donc de préparer sereinement l’arrivée de bébé, puisqu’elle est versée juste après, à la fin du deuxième mois après la naissance. Ne reste plus qu’à se décider sur la couleur de la chambre : bleue, rose ou jaune.




Prime à la naissance de la CAF : les conditions


 Pour bénéficier de l’aide CAF pour la naissance, il faut avant tout penser à déclarer sa grossesse à la CAF avant la quatorzième semaine. L’allocation maternité de la CAF nécessite aussi, avant d’être obtenu, de se soumettre à un examen prénatal qui aura valeur de preuve de grossesse lors de la déclaration à la Caisse d’Allocation Familiale.

Mais les primes à la naissance CAF sont aussi conditionnées à des conditions de ressource

Le plafond de ressources à ne pas dépasser augmente selon le nombre d’enfants qui composent déjà le foyer, ou qui sont à venir. Celui-ci est assez élevé, pour permettre au plus grand nombre de bénéficier de cette prestation sociale. L’obtention de la prime diffère selon le nombre d’enfant qui compose le foyer, mais aussi des ressources du ménage : ainsi, si un seul des deux parents travaille, le plafond sera abaissé, même chose pour les parents isolés.

Tout le monde peut-elle la toucher ?

Cet argent est le bienvenu, mais qui y a droit ? D’abord, il faut savoir qu’elle n’est versée qu’une seule fois, le père Noël ne venant pas deux fois dans l’année (à moins d’avoir eu des jumeaux).

Dans l’absolu, la prime de naissance est pour tout le monde, à condition d’être éligible aux prestations familiales, et de n’avoir pas oublié de faire sa déclaration de grossesse en temps et en heure, soit dans les 14 premières semaines( les dénis de grossesse rencontreront quelques problèmes avec leur CAF). Bien sur, tout cela devra être confirmé par le premier examen prénatal.

 

Montant de la prime à la naissance CAF


La prime PAJE est de 923,08 euros. Le montant de la prime naissance CAF pour des jumeaux sera multiplié par 2, à condition de pouvoir prouver lors de l’examen prénatal obligatoire le caractère multiple de la grossesse. Même chose pour des triplés, le montant de la prime à la naissance étant automatiquement multipliée par le nombre d’enfants à naître.

Parlons chiffres

Le montant versé est stable depuis quelques années. Il se monte à 923,08 euros pour parler au centime près. Si vous avez eu des triplés, vous pouvez multiplier ce chiffre par 3, et ainsi de suite… Ne pas oubliez de fournir à la CAF le certificat médical l’attestant.

Ceux qui gagnent trop bien leur vie ne pourront pas toucher la prime de naissance 2017. La faute à des salaires trop élevés. Ainsi à titre d’exemple, la limite des revenus est de 35872 € pour un parent isolé et de 45575 € pour un couple. Ce montant évolue en fonction du nombre d’enfants. Rappelons que c’est l’année N-2 qui est prise en compte pour le calcul.  Attention : les indemnités journalières de maladie sont aussi considérées comme des revenus s’ils ont dépassé les 5107 euros.

Les cadres sup devront donc y réfléchir à 2 fois avant de planter la petite graine…

Et qu’en est-il de l’adoption ?

adopter-un-enfantLes conditions particulières d’un tel évènement font que la prime de naissance est plus élevée. Pour chaque enfant adopté en 2017, à condition d’entrer dans les cases du plafond de ressources, le ou les parents toucheront 1846,15 euros de la part de la CAF.

Pour ceux et celles qui se posent des questions sur le montant, le mieux est encore d’aller faire une simulation des aides sociales sur le site de la caisse d’allocations familiales.

Prime à la naissance CAF : quand est-elle versée ?

La prime est versée par la CAF à partir du moment où on entre dans le septième mois de grossesse. L’avantage est qu’elle est versée en une seule fois, ce qui permet de pouvoir acheter une poussette par exemple, ou un lit de bébé.

Que se passe t-il en cas d’interruption de grossesse ?

Il faut que l’interruption soit intervenue à partir du 1er jour du mois suivant le cinquième mois de grossesse. La prime CAF de 923,08  euros sera alors versé contre production d’un justificatif de la grossesse à cette date.

Et en cas de décès de l’enfant ?

Ce n’est pas très gai, mais il faut bien en parler aussi pour les familles qui se retrouvent dans cette douloureuse situation. Qu’en advient-il des prestations familiales lorsque cela arrive ? Sachez que même en cas de décès à la naissance, il peut être possible de toucher le PAJE, à partir du moment où l’acte de naissance a été rempli. C’est la déclaration à l’état civil qui fait foi pour la CAF.

  • A LIRE AUSSI : pour tout connaître des aides de la CAF
    A LIRE AUSSI : pour tout connaître des aides de la CAF