Prêt pour interdit bancaire

interdit bancaire


Comment faire si on a besoin d’argent rapidement en étant interdit bancaire, à part tenter d’obtenir un prêt ? Reste bien sûr pour cela à traiter le problème de l’interdiction bancaire, et à faire en sorte qu’elle ne soit pas un frein pour obtenir un crédit. En effet, même si le fichage peut sérieusement compliquer la vie de ceux qui le sont (fichés) et qui veulent emprunter, il reste des opportunités à saisir pour obtenir un petit prêt permettant de se sortir d’une situation d’urgence ou en passe de le devenir.


Que veut dire être interdit bancaire ?


Le fichage Banque de France est bien souvent une énigme pour ceux qui n’y ont jamais goûté, ou pour ceux qui le découvrent suite à des circonstances malheureuses. Il convient donc d’en définir les termes. Etre fiché, c’est être inscrit sur une des listes que la Banque de France met à la disposition des acteurs de la finance en France, en particulier les banques, pour éviter deux choses : que se creuse la fracture sociale, et que les prêteurs d’argent prennent des risques inconsidérés.

Si on met de côté le fichier des surendettés, on trouve deux façons de se faire ficher par la Banque de France : être FICP, ou être FCC. Le premier concerne tous ceux qui ont connu des difficultés pour rembourser un crédit, en ignorant une ou plusieurs mensualités. Il ne bloque pas la possibilité d’un crédit FICP, mais met en garde les banques contre la souscription d’un nouveau prêt. Le deuxième concerne en particulier les chèques sans provisions, et est un peu plus grave qu’un fichage FICP. En effet, en étant FCC, pas de possibilité de faire une demande de crédit avant 5 ans, même un petit revolving à la consommation, à moins de régulariser sa situation au plus vite (amendes incluses).


 

La possibilité de faire un prêt en étant interdit bancaire


 Nous venons de voir qu’emprunter avec un fichage FICP Banque de France est possible. Mais entendons nous bien : il sera difficile à obtenir. La raison est simple, les banques ne sont pas des philanthropes, et rien ne peut leur assurer qu’une personne ayant contracté un crédit dans le passé et ayant connu des difficultés pour le rembourser ne sera pas à nouveau dans la même situation. En cas de fichage FICP et de besoin d’un petit prêt, mieux vaut aller voir son conseiller habituel, lui expliquer la situation, et avoir des garanties à mettre dans la balance : bons bulletins de salaire, et éventuellement un bien immobilier pour garantir l’emprunt.

  • Règle spéciale FCC
    Règle spéciale FCC

Le fichage FCC, lui, est rédhibitoire. Aucune banque ne prêtera de l’argent à un client inscrit

sur ce fichier des incidents de paiement, même avec de la bonne volonté.


 

Quels sont les prêts pour un interdit bancaire ?


L’interdiction bancaire, c’est l’épée de Damoclès au dessus de la tête des plus pauvres. En effet, être fiché BDF ne relève pas du saint esprit, et la raison qui en est la cause est bien souvent le manque d’argent et des difficultés financières extrêmes. Comment s’acheter une voiture, ou acheter une nouvelle machine à laver, quand il n’est plus possible de faire un crédit, même en payant en 3 fois ?

Bien sûr, la solution la plus satisfaisante reste de régler ses problèmes d’interdictions pour ne plus se retrouver fiché Banque de France. Pour cela, il faut régler ses créanciers, et payer les éventuelles majorations (il faut savoir que ces dernières sont possibles à négocier avec sa banque, si on s’entend bien avec son conseiller et qu’on puisse prouver sa bonne foi). Le délai pour pouvoir refaire un crédit une fois régler les soucis d’interdiction bancaire peut prendre quelques semaines, le temps que le défichage BDF soit effectif.

Parmi les moyens existants pour trouver un crédit sans de difficultés (ou en tout cas les minorer), différent ceux qui sont mis à la disposition des propriétaires. En effet, le regard des prêteurs sera différent si on peut prouver la crédibilité de sa capacité à rembourser.

Prêt pour interdit bancaire propriétaire

Le prêt personnel pour interdit bancaire est différent s’il s’agit d’un prêt pour interdit bancaire propriétaire. En effet, certains organismes accepteront de prêter de l’argent si le logement est mis en caution du prêt. Cette solution présente un grand risque : en cas de difficulté pour rembourser l’emprunt, la maison pourra être saisit. Cette solution ne doit donc être envisagé qu’en dernier recours, une fois que toutes les autres possibilités ont été épuisées.

Avez-vous déjà entendu parler du réméré ? Il est vrai que cette forme de crédit n’est pas très répandue en France, mais reste une des plus utilisées en Belgique, en Suisse ou au Luxembourg. Cette faculté de rachat permet de sauvegarder son patrimoine lorsqu’on est un propriétaire surendetté. Concrètement, le réméré est une vente de sa maison, ou de son bien immobilier, avec la faculté de pouvoir le racheter au bout de 5 ans maximum. Pendant ce temps, on devient le locataire de son bien, et on paie un loyer au nouveau propriétaire, en attendant de pouvoir le récupérer. Il faudra pour cela le racheter à son prix de départ, assorti d’une majoration fixée par avance.

Le réméré peut permettre d’éviter la saisie du bien, et de gagner un temps précieux s’il y a des possibilités à moyen terme pour rembourser ses dettes. Cela ne doit être fait que si des solutions sont possibles dans un futur proche. Le réméré à un coût important, mieux vaut donc avoir étudié les tenants et les aboutissants avant de s’y lancer.

Prêt pour interdit bancaire locataire

Faire une demande de prêt quand on est interdit bancaire et FICP, et en plus locataire, c’est un peu comme cumuler tous les obstacles. Un prêt pour interdit bancaire locataire ne pourra se faire auprès d’une banque, et il faudra passer par d’autres voies. Pourquoi ne pas essayer de faire un petit crédit auprès d’un ami, moyennant la mise en place d’un contrat de prêt ? Autre possibilité : faire un emprunt à l’étranger.

Même si les interdits bancaires sont souvent ceux qui ont le plus besoin d’un crédit, un emprunt pour fiché Banque de France devra éventuellement se souscrire hors de France, à condition d’avoir les moyens de le faire. A la recherche d’un crédit pour FICP locataire, c’est une alternative à laquelle songer, pour pouvoir prétendre à un crédit pour interdit bancaire et FICP locataire.

Il n’existe pas de solution spécifique si la personne qui est interdite bancaire est locataire. Il faudra se débrouiller avec les moyens du bord, en cherchant un micro crédit social, par exemple, ou bien un prêt entre particuliers.

Le micro crédit social


Il est clair qu’un crédit pour chômeur et interdit bancaire sans hypothèque est un doux rêve. Il en va de même pour un crédit sans fiche de paye pour FICP interdit bancaire. Reste la solution du micro-crédit pour interdit bancaire. Le crédit social peut donc aussi être un micro prêt rapide pour fiché Banque de France avec une interdiction bancaire (même s’il faut mieux l’éviter).

Heureusement, certaines associations, reconnues d’utilité publique, prennent les choses en main pour éviter que la situation des plus démunis ne se dégrade encore davantage. Parmi elles, la CAF, l’ADIE et la Croix Rouge : chacune d’entre elles est un organisme qui prête de l’argent aux personnes sans ressources et en difficulté financière (chômage, RSA, surendettement, FICP).

La CAF : aides sociales

La CAF peut répondre à une demande de prêt urgent pour interdit bancaire, à condition de pouvoir répondre à certains critères d’attribution. Ainsi, il faut le plus souvent être déjà bénéficiaire d’une prestation sociale pour pouvoir faire une demande d’aide financière à la CAF. C’est là que le quotient familial entre en jeu, avec des exigences de faibles revenus pour attribuer certaines sommes d’argent. Toutefois, il faudra pouvoir montrer à la CAF qu’il sera possible au demandeur de rembourser, même par petites sommes mensuelles, le crédit accordé.

L’ADIE aide à l’entreprenariat

Pour un besoin d’un prêt rapide pour une personne interdite bancaire, ce n’est pas à l’ADIE qu’il faut s’adresser. En effet, l’association est très impliquée dans la création d’entreprise, et vient principalement en aide aux créateurs en difficultés qui en font la demande. Avant de prêter de l’argent, l’ADIE intervient dans la faisabilité du projet et met en œuvre ses moyens pour apporter son aide logistique au porteur de projet.

La Croix Rouge

Parmi les aides possibles de la Croix Rouge : le prêt pour personne interdit bancaire. L’association intervient dans de nombreux secteurs de la vie économique, et dispose chaque année d’un budget « prêt » pour les plus démunis. Chaque dossier est traité en fonction de son urgence, et il faut s’adresser à sa croix rouge locale ou à une assistante sociale pour monter un dossier de demande de prêt.

Les organismes de rachat de crédit pour interdit bancaire Banque de France


 Si on ne souhaite pas passer par une association, ou si on ne rentre pas dans les critères d’attribution, il est toujours possible de contacter un organisme de rachat de crédits pour interdit bancaire. Mais faire racheter ses crédits coûte cher. Mais cette solution plutôt onéreuse peut permettre de se sortir d’une impasse, et d’éviter par exemple que son bien immobilier ne soit saisi. Le rachat de crédits FICP se fait, mais difficile de trouver une banque ou un organisme qui rachète les prêts IB FICP sans garantie (les deux sont néanmoins parfois possibles).

Les services de Eco2credit.com

Il existe d’autres solutions que celle de déposer un dossier de surendettement lorsqu’on ne peut pas faire face à ses remboursements. Eco2credit peut par exemple apporter son expertise pour permettre de rééquilibrer un budget mal embarqué.

Crédits pour l’immobilier avec Maximmo36

Pour sauvegarder son patrimoine, il faut parfois savoir revoir son endettement, en particulier en allégeant ses mensualités. Maximmo 36 maximise les solutions possibles, en particulier pour les propriétaires.

Les rachats de crédit de Creditdomus

Creditdomus joue la carte des rachats de crédits pour les FICP et interdits bancaires, mais a aussi des formules pour les retraités ou bien pour les fonctionnaires. Les rachats de crédit possible (solutions pour sortir du surendettement) :

  • Rachat de crédit retraite
  • Rachat de revolving, de prêt immo et de crédit conso (entre autres)

Trouver un prêteur particulier pour interdit bancaire


Beaucoup y pensent, sans jamais oser sauter le pas. Pourtant, la solution de faire un crédit en passant par un particulier, au lieu d’une banque présente plusieurs avantages. Emprunter de l’argent sans passer par une banque permet souvent de bénéficier d’un taux plus compétitif, mais aussi de souscrire à une autre philosophie du crédit, plus proche de l’entraide. Savoir que la banque n’est pas la seule voie est un atout à mettre dans la balance lors de sa négociation.

Mais pour obtenir de l’argent en se passant des banques, mieux vaut monter un dossier solide, avec les mêmes pièces justificatives : avis d’imposition, contrat de travail, dernières fiches de paye… Les particuliers ne sont pas moins exigeants sur la solidité d’un dossier avant de prêter de l’argent. Si l’on veut que l’argent remboursé servent à d’autres particuliers, encore faut-il réussir à le récupérer dans de bonnes conditions.

Les organismes de prêts entre particuliers

Reste la question de savoir à qui s’adresser. En effet, les organismes de prêts PAP sérieux ne courent pas les rues, et mieux vaut savoir où l’on met les pieds avant de s’engager sur ce terrain là. Ne pas croire un prêteur particulier sérieux qui offre des crédits pour interdit bancaire urgent. Ce genre d’annonce, souvent repéré sur les forums du net, cache presque systématiquement une petite arnaque. Lorsqu’il s’agit d’argent, mieux vaut se montrer prudent et méfiant avant de s’engager.

Les organismes de prêts pour personnes interdits bancaires, et pour les autres

  • Pretp2p : un site de mise en relation entre particuliers. Comme toujours dans ce genre d’annonces, se méfier des proposition mirobolantes, et surtout ne pas avancer d’argent

D’autres organismes existent, d’autres forums vont sans doute voir le jour en 2013. C’est un secteur qui évolue très vite, le prêt entre particuliers devenant une alternative de plus en plus utilisée par ceux qui ont un besoin urgent d’argent, ou qui veulent emprunter autrement. Le prêt PAP va encore étendre son influence sur les crédits cette année.

  • A LIRE
    A LIRE