Micro-crédit en Suisse : pour les chômeurs, les créateurs d’entreprise de demain !

microcredit en Suisse

Le micro-crédit en France, ça fonctionne. Mais le dispositif est aussi valable pour la Suisse, qui octroie des crédits solidaires à ceux qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat et qui n’ont pas les moyens financiers de le faire. C’est en effet difficile, sans garanties à offrir, de décrocher un crédit bancaire. Le microcrédit est là pour ça, pour permettre à tous, même aux demandeurs d’emploi et à condition d’avoir un projet d’entreprise qui tient la route de se lancer dans l’aventure.




 

La fondation microcrédit solidaire Suisse


C’est une fondation qui agit pour la création d’entreprise en Suisse, en finançant les premiers besoins des créateurs, le démarrage étant toujours un peu compliqué financièrement. La fondation est à but non lucrative, et travaille en partenariat avec la microfinance européenne et l’université de St Gall. Elle collabore avec le SECO et la HEG du canton de Vaud. Les prêts sont financés par la région Lausanne et la loterie Romande (entre autres donateurs).

Un microcrédit permet de donner vie à son entreprise, alors que les financements manquent, et que les portes du crédit bancaire se ferment en Suisse. C’est l’occasion de montrer de quoi on est capable, même après une longue période de chômage. Les bénévoles de la fondation MSS font tout pour que les rêves deviennent réalité.




 

Le principe du microcrédit


Il s’agit bien d’un prêt, et non d’un don. L’argent versé dans ce cadre va être utilisé pour son entreprise, charge à l’entrepreneur de rembourser en temps et en heure, dès que son activité démarre. Avec les remboursements, la fondation MSS va pouvoir financer d’autres projets, et ainsi de suite. Ce sont des prêts avec intérêts, mais inférieurs aux taux pratiqués par les établissements bancaires.

Un Suisse qui veut monter sa boîte, mais qui n’a pas de garanties à offrir aux banques peut donc prétendre au micro-crédit MSS. La fondation va analyser le projet, l’évaluer et si les perspectives sont bonnes, le financer en partie, à hauteur de ce que permet de faire un microcrédit.

Montant du crédit

Il est possible d’emprunter jusqu’à 30 000 CHF, remboursable sur 4 ans, avec le taux avantageux de 4% (ça fait beaucoup de 4, je sais). Mais le créateur n’est pas livré à lui-même une fois le prêt versé. Il bénéficie d’un accompagnement au démarrage, souvent critique et peut même demander à ce que celui-ci soit prolongé dans le temps.




 

Comment obtenir un micro crédit solidaire en Suisse avec la fondation ?


Il faut commencer par habiter en Suisse, et avoir un projet de création d’entreprise dans le pays. La petite entreprise doit être viable sur le papier, avec un créateur qui a les compétences pour la mener à bien. Ce dernier doit s’être vu refuser un crédit classique par une banque en Suisse.

  • Bon à savoir
    Bon à savoir

Important : le microcrédit MSS ne fonctionne pas pour les franchises,

où les entreprises qui veulent se développer. De la même façon,

une personne surendettée ne pourra pas en faire la demande.

Si les critères qui précèdent sont respectés, il n’y a plus qu’à formuler sa demande, en prenant contact avec la fondation du microcrédit solidaire Suisse. Il faut savoir qu’en cas d’acceptation, des frais pour traiter le dossier seront appliqués (croissant selon la somme empruntée), même si ceux-ci seront minorés pour les demandeurs d’emploi.

La solidarité est importante, même lorsqu’il s’agit d’entreprendre. La Suisse a cette volonté de permettre à tous d’accéder au monde de l’entreprise, une période de chômage pouvant même être l’élément déclencheur.

  • A LIRE AUSSI SUR LE CREDIT ENTREPRISE
    A LIRE AUSSI SUR LE CREDIT ENTREPRISE