Hello Merci : comment obtenir un prêt entre particulier ?

hello merci

Le financement solidaire était déjà bien connu pour les créations d’entreprises, avec des association comme Garrigues ou bien celles des Cigales. Il est maintenant possible de bénéficier d’un prêt solidaire entre particuliers, sans avoir à payer des intérêts. La plateforme Hello Merci fût un des précurseurs en la matière, faisant du financement entre particulier en France une possibilité de plus pour permettre à des projets, mêmes associatifs de voir le jour.




 

Une plateforme de financement solidaire qui a du caractère


A la recherche d’un financement entre particulier, voici notre avis sur Hello Merci :

A un moment donné, dans sa vie pro ou personnelle, on peut avoir besoin d’argent : acheter une voiture neuve, financer son mariage, monter sa boîte, mettre en oeuvre une idée révolutionnaire, vouloir construire un dispensaire dans un pays du tiers monde… Le premier réflexe est de s’adresser à sa banque. Si celle-ci refuse, comment trouver le financement nécessaire ? Et bien en sollicitant sa famille, ses amis et ses connaissances, via une plateforme organisée et performante dans la diffusion de l’information comme celle d’Hello Merci. Celle-ci, d’ailleurs va sélectionner les projets en fonction de leurs intérêts et de leur cohérence.

Ces derniers et tous les curieux qui viennent voir ce qui se passe régulièrement sur le site ont accès à toutes les infos sur les besoins de trésorerie éventuels des dépositaires de projets. Chacun d’entre eux crée une page sur le site, sorte de vitrine personnelle permettant de se faire connaître auprès des souscripteurs.

La différence avec un prêt PAP classique est aussi une simplification des démarches administratives, puisque c’est Hello Merci qui s’occupe de tout. Pas besoin d’aller voir ses impôts notamment pour prendre des infos, même s’il faut penser à déclarer son emprunt au fisc.




 

Trouver un crédit étape par étape

Décrocher un prêt solidaire, c’est la possibilité de récolter 10000 euros au maximum, mais les plus petits projets peuvent aussi se faire financer, puisque les enveloppes démarrent à 200 euros. C’est à chaque demandeur de faire sa présentation, en choisissant la somme dont il a besoin pour aller au bout des choses, ainsi que la période où s’arrêteront les souscriptions.

Par la même occasion, il abordera aussi le volet remboursement, à savoir le moment où il remboursera la totalité de a somme à tous ceux qui lui ont prêtés de l’argent. Hello Merci l’aidera à gérer cette dernière étape, même si c’est sa promesse de le faire qui reste la pierre angulaire de ce principe de solidarité. En effet, rien ne peut obliger un emprunteur à rembourser un prêt solidaire, le seul moyen étant de le poursuivre en justice si il manque à ses obligations. Heureusement, sans en arriver là, la plupart des personnes s’acquittent  de leur dette en temps et en heure.

Notre conseil : mieux vaut solder sa dette avant 36 mois, surtout au vu du montant emprunté (10 000 max). Pour ceux qui ont besoin de démarrer avant de pouvoir rembourser, un différé est possible dans les mensualités, même si celui-ci ne doit pas prendre des proportions impossibles à résorbées, ainsi il ne faut pas dépasser un semestre.




 

Un prêt à 0% ?


Difficile d’y croire, et pourtant. Il y a des gens qui ont mis des sous de côté, et qui acceptent de les prêter sans que cela leur rapporte quoi que ce soit, si ce n’est la bonne conscience, ou plutôt la satisfaction de s’être mis au service de la collectivité. Est-ce improbable de se contenter de la réussite de l’autre dans notre société ? C’est en tout cas la preuve que la spéculation n’est pas une règle d’or pour tous, et que l’argent peut circuler sans véhiculer une mauvaise image.

Attention toutefois. Il y a des frais à régler sur le site, qui correspondent à un pourcentage des sommes collectées, entre 3 et 6%, en fonction de la durée de remboursement. Ces frais servent à permettent à la plateforme de continuer d’exister et à rémunérer les personnes qui s’en occupent. Ils sont pris à la source, c’est à dire au moment où l’argent est versé sur le compte bancaire du porteur de projet.

crédit zéro

D’un autre côté, au vu de ce que rapporte maintenant le livret A, à savoir 1%, pourquoi laisser son épargne dormir pour gagner 10 euros par an ? Autant en faire profiter les autres, ce qui en ont besoin pour avancer. Toutefois, à la différence d’un livret d’épargne réglementé, récupérer son capital investi n’est pas une chose certaine. Il n’y a pas de garanties ni de caution, puisqu’il n’y a pas de profits à la clé, pour personne. On est ici dans une configuration bien différente de celle d’un prêt bancaire, la banque prenant le moins de risques possibles. Mais dans la solidarité on croit en l’homme, et en sa faculté à respecter ses engagements. Ca fonctionne, dans la plupart des cas.

Où trouver l’argent ?

Présenter son projet, c’est bien, et c’est déjà une première étape de réaliser. Reste maintenant à convaincre des investisseurs de mettre la main à la poche. Il faut donc commencer par informer toutes les personnes que l’on connaît, et qui seraient susceptibles de pouvoir nous aider. La famille avec qui on s’entend bien, mais aussi les amis et les collègues de bureau. Ensuite, il faut élargir ce cercle, et leur demander à tous de bien vouloir partager l’information avec toutes leurs propres connaissances, et fonctionner de la même façon que peuvent le faire les réseaux sociaux. Enfin, il va falloir communique autour de son idée et de son projet, pour le faire connaître à tous, afin de pouvoir aussi trouver des souscripteurs parmi de parfaits inconnus, qui deviendront à leur tour des connaissances ou des amis.

Avec le soutien de tous, de l’huile de coude et une langue bien pendue, on va pouvoir développer son réseau pour arriver à son but. Toutefois, si celui n’est pas atteint à la fin de la période définie, l’argent est rendu à ceux qui avaient déjà participé. La collecte ne doit pas prendre plus de trois mois, auquel cas elle est rendue.

Important : il faut avoir un compte bancaire en France pour pouvoir recevoir l’argent du prêt. Hello Merci ne peut pas fonctionner avec des comptes bancaires étrangers.

Comment parler de son projet ?

Il faut le détailler, mais pas la peine d’entrer dans les détails techniques et financiers du business modèle. Tout le monde n’est pas capable de le comprendre et des chiffres trop détaillés pourraient avoir l’effet contraire de celui qui ait recherché, à savoir convaincre le plus de personnes possible dans le délai imparti pour réunir la somme. Il est quand même recommandé de lister ses plus grosses dépenses à venir une fois le projet lancé, pour montrer sa viabilité par rapport aux recettes (si il y en a).

Concentrez vous sur la description du projet pour le rendre le plus attractif possible à des yeux possiblement néophytes.

  • Bon à savoir
    Bon à savoir

il faudra envoyer des pièces justificatives, chargeables directement sur le site :

pièce d’identité, RIB et justificatif de domicile.

KissKissBankBank : la société de financement participatif


KKBB est de plus en plus connue par les artistes, les écrivains et par tous ceux qui ont besoin d’un financement. Le principe : on finance un projet, et en échange on a la reconnaissance éternelle de celui qu’on a aidé + des goodies : livre, DVD, CD…

KissKiss est « l’ancêtre » d’Hello Merci, le concept est un peu similaire, sauf qu’il ne s’agit pas d’un prêt mais d’un don.

A lire aussi sur les emprunts PAP

Parce qu’à 2 c’est mieux et qu’à plusieurs c’est mieux encore, il est possible de s’adresser à d’autres particuliers pour demander un prêt. Une initiative qui ne peut qu’être bonne pour la collectivité.