Fiché Banque Nationale de Belgique : les sites à consulter pour obtenir un crédit en étant interdit bancaire


Demander un crédit en Belgique quand on est fiché Banque Nationale, c’est un peu comme vouloir faire un prêt en France en étant BNF : avoir l’impression d’être sur la liste noire, celle qui empêche de pouvoir emprunter de l’argent. Mais les solutions pour sortir d’un fichage à la Banque Nationale de Belgique existent, même chose pour obtenir un crédit pour une personne fichée BNB. A suivre, quelques organismes le permettant, avec une présentation spécifique de chaque offre en détail.


 

Etre interdit bancaire en Belgique : l’offre de cpe-credit.com

Parmi les courtiers et sociétés de crédit pour interdit bancaire en Belgique, on retrouve l’offre de CPE Crédit. Le courtier fait partie des organismes de crédit belges pour les personnes fichées à la Banque Nationale.

Qu’est-ce qui entraîne le fichage à la BNB ? Deux mensualités non réglées suffisent à être fiché. C’est beaucoup et peu à la fois. Il faut savoir qu’à chaque prêt, celui-ci est inscrit à la centrale des crédits aux particuliers. Sa mission est de permettre d’éviter à avoir à se sortir du surendettement, en prenant les devants. En cas de récidive dans le non paiement d’une prime, la BNB va ficher le contrevenant, dénoncé par son organisme de crédit.

Que se passe t-il une fois fiché à la BNB ? Il va d’abord y avoir la phase de règlement à l’amiable avec le ou les créanciers qui rencontrent un retard de remboursement. Pour récupérer l’argent, il est possible que le créancier lance une procédure judiciaire. Pour celui qui a des dettes mais des biens, le couperet peut alors tomber : saisie et vente aux enchères, avec l’adjudication comme déchirement. En parallèle, la Banque Nationale de Belgique va faire en sorte, par son fichage, d’interdire tout nouveau crédit au fiché. La seule façon d’être radié est de solder son crédit, et le seule façon de le faire, c’est de payer ses dettes. Il est bon de savoir qu’un délai de 15 mois est prévu après toute radiation pour faire un nouveau prêt.


 

Les solutions du Crédit Populaire Européen

Le rachat de crédit, qui permet d’éponger ses dettes, et de trouver un taux à de meilleures conditions. La centralisation des crédits à vocation de faire baisser la mensualité globale de remboursement. Les propriétaires, titulaires d’un bien immobilier sont avantagés, avec la possibilité de se voir proposer un crédit propriétaire, en contrepartie d’une garantie hypothécaire sur sa propriété immobilière.

Faire un prêt en étant fiché à la Banque Nationale belge : credit-contentieux.be

Il n’est pas nécessaire de consulter le fichier négatif de la BNB pour savoir qu’il est dur d’emprunter en étant au contentieux. En cas de retard de paiement, ses crédits vont être dénoncés, entraînant le couperet précédemment cité.

Une fois sa capacité à emprunter démontrée, crédit contentieux Belgique va mettre en place l’aide financière nécessaire pour les interdits bancaires, en contactant les organismes de crédits spécialisés dans ce type d’intervention. Cela passera par un rachat, ou un refinancement.



Comment éviter le surendettement ?

Différents prêts permettent de modifier sa situation vis-à-vis de la BNB. Ce financement passe par un règlement des crédits en cours de type prêt à tempérament, ou bien prêt hypothécaire. Dès que ces derniers ont été signalés à la Banque Nationale de Belgique, ils deviennent problématiques. Plusieurs recours légaux sont possibles, encore faut-il savoir comment les mettre en place, et avoir les moyens de le faire.

L’aide de crédit-contentieux n’est pas réservée qu’aux particuliers. Les sociétés peuvent aussi avoir accès à ses solutions de financement. Toutefois, il faudra être propriétaire pour en bénéficier. Posséder un bien immobilier reste la façon la plus sûre de régler ses problèmes de surendettement, à condition d’avoir la capacité à emprunter. Savoir que l’on a encore la possibilité d’emprunter en étant fiché à la banque nationale c’est bien, disposer de la condition minimum obligatoire, c’est mieux. Vous l’avez compris : il va falloir avoir une garantie immobilière à offrir, avant de pouvoir s’adresser à un courtier en crédit pour personne au contentieux. De plus, sa valeur au jour de la demande d’emprunt va aussi entrer en compte. Un nouvel emprunt sera donc nécessaire, pour régler ses dettes et repartir dans de bonnes conditions. Attention, la nouvelle créance sera sûrement plus longue à épurer que toutes les anciennes réunies.

La centrale de crédit hypothécaire en Belgique : centralecredithypothecaire.be

Des formules sont proposées pour les belges fichés à la suite de crédits impayés. Une solution rapide peut être mise en place pour éviter le surendettement, et les situations de contentieux préjudiciables. Le taux proposé est légèrement supérieur à celui qu’il est possible de trouver dans un crédit auprès d’une banque. Sur le site du crédit hypothécaire on parle de 0,5 %, ainsi que de la possibilité de limiter cette augmentation lors de la signature du contrat.

Une différence est faite par le courtier entre les différents types de contentieux. Pour en savoir plus, se renseigner auprès du site Internet en question.

Telecredit.be : une alternative à la centrale des crédits de la Banque Nationale de Belgique

Comment savoir si on est fiché à la BNB ? La consultation des données est gratuite, et chaque particulier peut y avoir accès. Pour celui qui peut se déplacer, le mieux est encore de se rendre à la BNB la plus proche de son domicile. La Banque Nationale de Belgique à des succursales à travers tout le pays, dans les grandes villes comme Liège et Bruxelles, mais aussi à Mons ou Courtrai. Il suffit d’avoir sa carte d’identité avec soi lors de sa visite. Pour les autres, reste la solution du courrier (le recommandé n’est pas nécessaire, mais bien penser à joindre la photocopie de sa pièce d’identité), ou de la consultation par Internet (auquel cas il faut une CNI électronique, et un code PIN).

Comment obtenir un crédit malgré un défaut de paiement enregistré ?

On en revient toujours au même point : c’est l’hypothèque qui va faire la différence. Pour cela, il va falloir être propriétaire d’un bien immobilier en bon état, qui permettra d’être mis en garantie contre la centralisation de toutes ses dettes en une seule. Il faudra passer par un acte notarié, en sachant qu’il sera possible de perdre la propriété de son bien, en cas de non remboursement de la somme prêtée par la société de rachat de crédit.

  • Pour le rachat
    Pour le rachat

Important : il faut, pour qua sa situation s’améliore, faire en sorte, en cas de rachat de dettes, que la nouvelle mensualité soit inférieure au total des anciennes. Le taux d’endettement doit baisser, afin de pouvoir se redresser petit à petit.

Un locataire fiché à la BNB peut-il prétendre à un nouveau crédit ?

Malheureusement pour les locataires, le fichage à la Banque Nationale de Belgique ne va pas permettre de passer par un courtier en rachat de crédit. Même en cas de régularisation, il va falloir attendre plusieurs mois avant de pouvoir emprunter à nouveau.

Qu’on soit propriétaire ou locataire, le courtier en rachat va exiger des revenus professionnels élevés et réguliers. Le nouveau taux d’endettement va être analysé, en s’assurant que l’emprunteur aura encore assez d’argent pour vivre, une fois la mensualité de son crédit payée. Il faudra fournir ses bulletins de salaire en pièces justificatives.

La solution midfinance.be pour les propriétaires qui rencontrent des difficultés

Etre à la BNB, c’est forcément avoir connu un retard de règlement, ou un défaut de paiement. Le fichage implique parfois la nécessité de faire un nouvel emprunt pour se remettre à flots, et éviter une saisie par exemple. Le fichage implique en principe l’impossibilité de le faire, en tout cas pour les locataires. La demande de rachat de crédit pour fichés belges ne sera accordée qu’aux propriétaires. Et encore. Pour en bénéficier avec mid finance, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Avoir régler son prêt
  • Ne plus avoir de retard dans les règlements
  • S’être remis à payer dans les délais impartis

Même fiché à la BNB, il y a donc les solutions, encore faut-il avoir la capacité financière de les mettre en œuvre. Pour la consultation, rappelons qu’elle est accessible à tous, qu’il s’agisse du CPP (centrale de crédit aux particuliers) ou de l’ENR (enregistrements non régis). Internet, courrier, déplacement : tous les moyens sont bons. Attention, il ne sera fourni aucuns renseignements par téléphone.

  • A LIRE AUSSI
    A LIRE AUSSI