Crédit sans emploi: comment obtenir un prêt en étant chômeur donc sans bulletin de salaire à fournir ?


Une banque qui prête de l’argent sans justificatifs de revenu ? Qu’ils s’agissent d’un prêt personnel, d’une carte de crédit,  ou d’un microcrédit, c’est toujours la même histoire lorsqu’on est demandeur d’emploi : la banque va-t-elle accepter de me prêter de l’argent si je suis pauvre, sans travail et au chômage ? On peut comprendre  qu’une personne sans emploi cherche un crédit revolving sans bulletin de salaire ou crédit renouvelable sans fiche de paie, pour éviter de voir son dossier refusé. Mais être chômeur et avoir une réserve d’argent sans justificatif, ce n’est pas compatible, sans parler d’une personne fichée Banque de France, en surendettement, interdite bancaire ou FICP. D’autres moyens pour obtenir un prêt existent, nous les avons lister.




Attention au revolving : risque de surendettement

Les solutions pour les personnes qui ont besoin d’argent rapidement mais qui sont sans emploi donc sans bulletin de paie à fournir aux organismes de crédit renouvelable n’en sont pas forcément. Avant toute chose, avant de souscrire un crédit, il faut vérifier ses comptes, et ne pas se voiler la face : vais-je pouvoir rembourser l’argent emprunté dans les délais impartis ? Si oui, tout est pour le mieux, si non, en cas de souscription, c’est le surendettement qui va pointer le bout de son nez.  Les crédits à la consommation sont réservés à ceux qui travaillent ou qui ont des revenus réguliers, pas parce qu’ils peuvent fournir des justificatifs, mais parce que le taux d’intérêt est souvent élevé, et mieux vaut bien gagner sa vie avant de faire un prêt renouvelable, les sommes à rembourser prenant parfois trop de proportions.


 

Le crédit revolving est encadré mais peut-être pas encore assez

Afin de mieux protéger celui qui va demander un crédit renouvelable, la loi a récemment insistée sur l’information des usagers avant la souscription. Ainsi, chacun est amené à vérifier plus facilement son taux d’endettement et ses possibilités de remboursement le moment venu. De plus, certaines pratiques ont disparu, comme la réserve d’argent sans bulletin de salaire ou la demande de crédit revolving sans justificatif de revenu. Mais le crédit revolving est un système à double tranchant : si la réserve d’argent est immédiate, le taux d’usure pratiquer quand on fait traîner le remboursement total est très important comparé à un crédit bancaire classique.

De plus, le crédit à la consommation est souvent associé à une carte de paiement, ce qui va se traduite par une utilisation de sa réserve d’argent facilités, et qui dit utilisation dit taux d’intérêt à régler… Bien souvent, ce sont les plus pauvres, les chômeurs au RSA qui doivent être protégés par rapport à ce mode de fonctionnement. En cas de dettes impossibles à rembourser, la solution restante est de monter un dossier de surendettement.



Le surendettement qui annule les dettes ou qui les échelonne

Avoir contracté trop de crédits, c’est l’assurance de vivre des fins de mois difficiles pendant de longues années, surtout quand on a peu de rentrées d’argent (sans emploi ou assimilé). L’état à prévu la difficulté pour certains de faire face à leurs dettes, et a mis en place un système qui permet de faire table rase du passé, ou de restructurer sa dette.

Tout le monde peut déposer un dossier de surendettement, à partir du moment où les dettes à rembourser sont trop importantes pour vivre normalement. C’est une procédure qui est réservée aux particuliers, les entrepreneurs ayant le moyen en cas de problèmes de faire prononcer le redressement judiciaire ou la liquidation de leur entreprise par le Tribunal de Commerce.

On peut trouver le dossier de surendettement en ligne auprès de la Banque de France, ou directement à une de ses agences. Le dossier complété y sera déposé, en y joignant un courrier où l’on précise les raisons qui nous ont amené à être surendetté, et l’impossibilité qu’on a d’en sortir sans être aidé par un organisme ou une association.

Pour se renseigner sur le surendettement, il est aussi possible de contacter une association spécialisée. Lire notre dossier sur l’association CRESUS et l’aide qu’elle apporte à ceux qui s’adresse à elle (aide financière et juridique).

Les micros crédits sociaux : aide pour emprunter

Un bébé va arriver dans le foyer, les dépenses s’accumulent, mais ma situation précaire. Je suis au chômage, et ma compagne est au RSA. Ce genre de situation arrive tous les jours, mais comment faire un crédit sans emploi ? Obtenir un prêt en étant chômeur ce n’est pas comme dans un compte de fées, il ne suffit pas d’y croire très fort pour que ça fonctionne, quant à emprunter sans bulletin de salaire…. Si les banques hésitent, à juste titre, emprunter de l’argent en étant demandeur d’emploi aux Assedics (exemple) est possible grâce au micro crédit pour chômeurs.

Faire un prêt sans travail : principe

Trouver un crédit pour une personne sans emploi c’est difficile. Pour répondre aux besoins des plus démunis, des associations prennent le relais du circuit bancaire traditionnel en mettant à la dispositions des moins riches des petites sommes d’argent, appelées micros crédits. Ces prêts pour les personnes sans emploi ou qui connaissent de graves difficultés vont permettre d’obtenir un crédit sans passer par une banque traditionnelle quand on est au chômage. Ainsi, que l’on ait un projet d’insertion professionnelle en cours, ou des besoins de faire des travaux dans sa maison, il va être possible de faire des petits crédits, qu’il faudra bien sûr rembourser.

Où trouver un micro crédit

Pour demander un crédit si on est sans revenu et sans travail, on peut s’adresser à une assistance sociale, qui pourra monter un dossier et faire une demande de prêt sans fiche de paye ni impôts, dans le cas ou le demandeur ne pourrait en fournir. On peut donc contacter le bureau d’aide sociale de sa mairie, ou se rendre directement dans une association habilitée.

Pour en savoir plus sur le micro crédit, lire nos autres articles sur le sujet :

Le micro crédit en Belgique

Emprunter en étant chômeur n’est pas qu’un problème français, loin de là. Un demandeur d’emploi en Belgique va rencontrer les mêmes difficultés, le prêt personnel sans justificatif de salaires restant plus ou moins banni des deux côtés de la frontière (dommage pour les frontaliers). Mais si les aides pour les chômeurs existent en France, on les retrouve aussi en Belgique. Un crédit sans justificatif de revenu ni bulletin de salaire n’est pas incompatible, à condition d’être pris en charge par la bonne association et de fournir des motifs d’emprunt valables (l’accession à l’emploi par exemple).

Pour en savoir plus sur le micro prêt pour chômeur en Belgique : consultez notre article sur le CREDAL

Crédit pour les sans emploi belges : les autres solutions

Pour obtenir un crédit personnel sans emploi et sans justificatifs de revenus en Belgique ( qui ne soit pas un crédit revolving sans bulletin de salaire) il est aussi possible de souscrire un prêt hypothécaire. Il est accordé pour faire construire une maison neuve ou pour réaliser d’importants travaux dans son proriété (énergétiques notamment). Attention, même si le taux d’emprunt est considéré comme bons, les sommes prêtées sont importantes, l’emprunteur sera donc engagé par un remboursement sur de nombreuses années.

Le prêt CAF

L’organisme en France qui « chapote » de nombreuses aides pour les exclus du système, ou les personnes à petit revenu, c’est la CAF. Beaucoup ne savent pas que la caisse d’allocation familiale ne se contente pas d’aider au paiement des loyers. Toute une gamme de prêt CAF existe, en fonction de son besoin. Reste à répondre aux conditions pour avoir le droit de faire un emprunt à la CAF. Le plus souvent, il faudra avoir un petit quotient familial et déjà bénéficier d’une allocation de l’organisme. Le nombre d’enfants à charge entre aussi dans les calculs, mais chaque aide accordée par la CAF à souvent ses propres règles. Pour en savoir plus sur une des aides décrites ici, rendez-vous sur le lien de l’article en question.

Le prêt voiture : avoir besoin de changer sa voiture, de faire réparer sa moto… Quand on est à la recherche d’un emploi, ou que l’on vient de trouver un nouveau travail, se passer d’un véhicule, surtout si on habite en campagne, est un handicap certain.

Le prêt électroménager : pour permettre aux familles les plus pauvres de vivre dans un confort relatif, la CAF à mis en place une aide pour acheter des meubles, un frigo ou une cuisinière. Les réparations (machine à laver par exemple) sont aussi prises en compte.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat : dans la série des bonnes nouvelles, la CAF lutte contre la précarité en permettant sous conditions l’accès à la propriété même aux familles modestes.

Le prêt vacances : tous les enfants ont le droit d’avoir des vacances, la CAF aide donc les parents qui en font la demande, par le biais d’une participation sur les frais de séjour de l’enfant.

La prime naissance : l’arrivée d’un bébé déséquilibre vite le budget d’une famille. Il faut acheter une poussette, un lit, sans parler des couches et des biberons. Afin de pouvoir accueillir son enfant au foyer dans de bonnes conditions, la CAF peut verser une aide financière à la naissance, sous certaines conditions.

Le prêt d’honneur

Il y a trois types de personnes qui peuvent être concernées par un prêt d’honneur : les étudiants, les créateurs d’entreprise, et les demandeurs d’emplois. Rappelons en le principe : une somme d’argent est prêtée, pour permettre de suivre ses études et de les financer sans avoir à travailler à côté, pour faire face à son besoin en fonds de roulement et à ses premiers frais d’installation, ou pour retrouver du travail. Il ‘agit souvent de prêts à taux zéro, qui ne vont donc pas générer d’intérêts, et qui sont remboursables une fois que sa situation s’est stabilisée : arrivée dans la vie active, revenu d’activité, nouveau travail. Les organismes qui peuvent prêter de l’argent sous la forme d’un prêt d’honneur sont :

  • Pour les étudiants : Le Crous, Oséo, le Conseil Général
  • Pour les créateurs d’entreprise et les demandeurs d’emploi : l’ADIE, NACRE:

Le système des crédits entre particuliers

Les particuliers qui prêtent de l’argent aux sans emplois, c’est un doux rêve que beaucoup ont espéré pendant longtemps. Sauf que maintenant, c’est plus ou moins devenu réalité, un peu plus compliqué que cela. Les particuliers qui prêtent de l’argent peuvent le faire pour plusieurs raisons : dans le but de gagner de l’argent (après tout c’est un placement comme un autre), ou avec la volonté d’aider son prochain. Dans tous les cas, il faudra répondre à certains critères, en particulier sur : comment je vais rembourse le prêt qui m’est octroyé ?

Ce système à l’avantage d’éviter de passer par une banques, et plaît de plus en plus. Avoir l’impression que son argent sert à quelque chose d’utile, ce n’est pas anodin. Mais tous les particuliers ne prêtent pas aux chômeurs, il faut le savoir. Certains demandent des garanties qui n’ont rien à envier aux banques traditionnelles.

Pour en savoir plus : les organismes de prêt entre particuliers

Demander un crédit à l’étranger

Un dernier mot sur les crédits à l’étranger. Se voir refuser un crédit en France parce qu’on est au chômage, n’est pas forcément valable dans un autre pays européen. On peut tout à fait souscrire un prêt à l’étranger sans avoir à fournir des bulletins de salaires, à conditions de pouvoir prouver que l’on dispose de d’autres sources de revenus. Bien sûr, tout dépendra de la somme empruntée.

En conclusion : notre avis sur les organismes de crédit pour chômeurs sans justificatif de revenu

Que l’on parle de crédit facile sans justificatif de salaire, ou d’un besoin d’argent sans passer par une banque, il faut toujours considérer les offres avec la plus grande prudence. En matière de crédit, surtout ceux à destination des personnes fragiles socialement, les arnaques sont nombreuses. Pour vos demandes de prêts sociaux, toujours passer par un organisme d’état (la CAF) ou bien une association qui a pignon sur rue. Ne pas répondre aux offres de crédits trouvées sur des sites de petites annonces sur Internet.