10 astuces pour se débarrasser de ses dettes rapidement et se sortir des problèmes financiers pour toujours

effacer ses dettes


Quand les dettes s’accumulent, c’est souvent la descente inexorable vers la précarité. Sortir de l’endettement est l’unique solution pour éviter cette fatalité, encore faut-il savoir comment s’y prendre, car l’effacement des dettes ne se fait pas s’en agir. Parmi les solutions possibles pou éviter les problèmes financiers, chercher de l’aide est important, en se rapprochant des associations, d’une assistante sociale, ou de la CAF.


 

Que faire en cas de gros problèmes financiers


Pour améliorer sa situation financière, il va falloir prendre le problème à bras le corps, et agir avant qu’il ne soit trop tard, surtout dans une période de crise ou le travail se fait rare. Important : il y a toujours une solution à mettre en œuvre, mais il ne faut pas rester sans réagir, la politique de l’autruche étant la pire possible quand on a des soucis d’argent.

Faire la liste de ses crédits

Il faut commencer par faire un état des lieux de tout ce que l’on doit, afin de pouvoir évaluer ses capacités à rembourser dans les délais. En face de vos dettes, indiquez les taux d’intérêts de chacune d’entre elles, afin de dresser un ordre de priorité dans le remboursement s’il n’est pas possible de les traiter toutes en même temps.

Changer son mode de vie

Il va falloir faire des coupes dans son budget, à moins d’avoir des rentrées d’argent exceptionnelles. Donc, même chose que pour sa liste de dettes, il faut lister ses dépenses mensuelles et voir celles dont on peut se séparer. On peut aussi tenter de renégocier avec ses fournisseurs : changer d’assurance si elle est trop chère (maison et voiture), renégocier son abonnement téléphonique, faire des économies d’énergie, se séparer des dépenses superflues (câble TV…).

Renégocier ses crédits

Les sociétés de revolving ont un objectif principal : récupérer leur argent, et ne pas courir après les impayés s’il y a d’autres solutions. Ça ne coûte rien d’appeler les services clients et de  demander un taux d’emprunt plus bas, afin de vous permettre de solder vos dettes. Rien ne dit que ça marchera, mais au moins vous aurez essayé.


 

Solutions pour rembourser ses dettes rapidement


Nous avons déjà aborder le sujet plusieurs fois sur créditsocial, avec comme volonté première de donner le maximum d’infos sur les solutions existantes, et sur les moyens de les mettre en œuvre. Pour en savoir plus et mettre le maximum d’atouts de votre côté, nous vous conseillons la lecture des fiches conseils suivantes :

Comment faire pour ne plus avoir de dettes

Tout le monde connaît la fable de la fontaine sur le sujet, car quand la bise fut venue, la cigale endettée s’en trouva fort dépourvu. Quand la réalité dépasse la fable, il faut ouvrir les yeux et réagir, car les dettes vont s’additionner et impactées fortement la vie de famille. La première chose à faire reste de bien réfléchir avant de souscrire un crédit, et de ne pas écouter ses pulsions quand il s’agit d’acheter une nouvelle voiture neuve par exemple.

Ce genre de conseil peut paraître banal, mais si tout le monde se fixait un budget prêt à ne pas dépasser en fonction de ses ressources, la commission de surendettement aurait moins de travail. De plus, il faut savoir qu’une dette non remboursée dans les délais va entraîner des frais de dossiers, voir des frais d’huissiers qui vont encore venir alourdir la somme totale due.

  • Attention au net
    Attention au net

Parmi les achats à prendre avec des pincettes, ceux réalisés sur le net,

où la monnaie est totalement dématérialisée, et où il est très facile de cliquer.

L’acte d’achat se fait si rapidement que le consommateur ne prend pas

tout son temps pour réfléchir, d’autant plus qu’il est souvent possible de payer

en plusieurs fois. Sauf que ça plus ça…


 

Une solution parmi d’autres : le rachat de crédit

Rappel du principe : il s’agit de faire un nouvel emprunt auprès d’une autre société qui va permettre de rembourser tous les crédits en cours, et de faire baisser la mensualité global. Toutefois, c’est une solution qui va entraîner de devoir au final plus d’argent, car le rachat de crédit va s’étaler sur une période plus longue pour compenser la baisse des remboursements mensuels. A ne pas mettre en toutes les mains donc, et à réserver aux clients avertis.

Attention : même si les crédits vont être soldés avec le rachat, cela ne veut pas dire qu’ils seront clôturés automatiquement. Pensez à bien fermer tous vos revolving, pour ne pas être retenté un peu plus tard.

Nos conseils pour ne plus avoir de problèmes financiers


Dans les lignes qui vont suivre, nous récapitulons les actions à mettre en place pour que les choses changent, et faire des problèmes d’argent un mauvais souvenir.

Toutes les dépenses doivent être séparées

Entre celles qui sont indispensables (comme le loyer, encore qu’il soit possible de déménager pour trouver un logement moins cher) et celles qui peuvent être réduites (frais de voiture, achat du dernier iPhone…).

Faire l’état complet de ses dettes

En surlignant les dates de remboursement. Même chose pour les factures mensuelles, du type EDF et téléphone : se remémorer la date de prélèvement afin de les anticiper et de ne pas voir les prélèvements rejetés.

Se servir des assurances

Certaines choses peuvent venir impacter ses ressources, comme un licenciement, une période de chômage, ou une longue maladie. Quand on souscrit un crédit, on y ajoute généralement une assurance, même si cette dernière n’est pas toujours obligatoire. Il arrive que cette assurance couvre les accidents de la vie, donc bien relire ses contrats, et veiller à joindre toutes les pièces justificatives lors de l’envoi des dossiers de prise en charge.

Ne laissez pas votre banquier sans nouvelles

Le conseiller peut avoir à gérer un découvert un peu plus important, ou un refus de paiement. Prenez les devants avant qu’il ne s’inquiète. Contactez le et exposé lui la situation, afin de voir si ensemble vous pouvez mettre en place des solutions temporaires.

Que faire en cas de surendettement


Si les difficultés ne peuvent se résoudre qu’avec l’aide de la Banque de France, il faut la contacter pour y retirer un dossier de surendettement (il est également possible de se le procurer sur Internet ou auprès d’associations comme CRESUS). Toutefois, le lancement d’une telle procédure n’exclu pas de stopper totalement de payer ses dettes en attendant une solution. Le plus important : toujours payer son loyer et ses pensions alimentaires. Pour les crédits en cours, essayer de vous acquitter d’une mensualité, même réduite.

Enfin, ne pas reprendre de nouveaux crédits. Ne riez pas, certains ont besoin qu’on le leur rappelle. Si votre quotidien s’améliore (rentrée d’argent), l’indiquer à la commission afin qu’elle prenne sa décision en connaissance de cause.

Si vous êtes face à une procédure judiciaire (saisie), ne pas oublier d’en informer également la commission de surendettement.

Qu’est-ce que la procédure de rétablissement personnel

Si le dossier est recevable, un rétablissement personnel sera prononcé, avec ou sans liquidation judiciaire : le but étant de régler les dettes en 8 ans maximum (si on peut rembourser). La conséquence est l’inscription au fichier FICP de la BDF jusqu’à la fin de la procédure de redressement.

La bonne nouvelle, c’est l’assurance de ne pas voir les huissiers débarquer pendant ce laps de temps (sur les dettes comprises dans la procédure).

  • A LIRE AUSSI SUR LES DETTES ET LE CREDIT
    A LIRE AUSSI SUR LES DETTES ET LE CREDIT